Horner ne ferme pas la porte à un retour de Gasly

Malgré la frustration affichée par Pierre Gasly après la reconduction de Sergio Pérez chez Red Bull en 2022, Christian Horner assure que la porte d'un retour n'est pas définitivement fermée.

Horner ne ferme pas la porte à un retour de Gasly
Charger le lecteur audio

Pierre Gasly est parmi les pilotes les plus en vue en Formule 1. Le Français a crevé l'écran l'année dernière en remportant, un an après une rétrogradation cuisante de Red Bull vers Toro Rosso (futur AlphaTauri), le Grand Prix d'Italie. Mais plus encore que ce coup d'éclat permis par une grande réussite ce jour de septembre 2020, c'est la régularité de ses performances aussi bien en qualifications qu'en course depuis deux ans dans une écurie aux moyens modestes qui est saluée.

Toutefois, comme souvent au sein de la filière Red Bull, l'échec de sa demi-campagne dans un baquet du vaisseau amiral de la flotte gonflée à la taurine semble teinter de négatif sa légitime candidature à un retour du côté de Milton Keynes. Si bien qu'après un autre échec, celui d'Alex Albon l'an passé, la firme autrichienne a pour la première fois depuis une douzaine d'années fait appel à un pilote extérieur à sa filière, en la personne de Sergio Pérez, pour faire équipe avec Max Verstappen.

Il y a quelques semaines, sans surprise malgré des résultats pas tout à fait à la hauteur des attentes, le Mexicain a été reconduit pour 2022 chez Red Bull Racing. Un choix qui a frustré Gasly qui estime ne pas être "récompensé" pour ses bonnes performances chez AlphaTauri.

Lire aussi :

De là à dire qu'un retour est désormais impossible ? Pas selon Christian Horner : "Je n'exclurai jamais rien. Il pilote à un très bon niveau. Il est encore très jeune, il fait du bon travail. Pour 2023, nous avons plusieurs options disponibles, donc quand vous êtes dans la situation dans laquelle nous nous trouvons, c'est exactement ce que nous voulons."

"Pierre Gasly a fait un travail phénoménal avec AlphaTauri ces deux dernières saisons, et leurs aspirations continuent de croître, donc c'est une bonne chose qu'il conserve le volant de leader là-bas. Il reste un pilote Red Bull Racing prêté à AlphaTauri."

La question du fonctionnement de la filière finira d'autant plus par se poser que les deux écuries du géant de la boisson énergisante ne suffisent désormais manifestement plus à placer tous les pilotes que Red Bull souhaite voir évoluer en Formule 1, comme le démontre l'arrivée d'Alex Albon chez Williams l'année prochaine alors que Yuki Tsunoda conserve son baquet chez AlphaTauri en dépit d'un exercice 2021 pour le moment décevant.

"Nous avons ce groupe de jeunes talents qui arrivent", a déclaré Horner sur le sujet. "Nous avons Liam Lawson et Jüri Vips en F2, nous avons Dennis Hauger en tête en F3 et un jeune Américain très prometteur, Jak Crawford. Il y a donc de la force et de la profondeur dans le programme junior."

partages
commentaires
Alpine espère retrouver la forme au GP de Russie
Article précédent

Alpine espère retrouver la forme au GP de Russie

Article suivant

Valtteri Bottas débarque à la Race of Champions

Valtteri Bottas débarque à la Race of Champions
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021