Horner serait "stupéfait" si Verstappen était pénalisé

Christian Horner "serait stupéfait" si Max Verstappen était pénalisé pour avoir touché la monoplace de Lewis Hamilton, alors que l'on continue d'attendre la décision des commissaires.

Horner serait "stupéfait" si Verstappen était pénalisé

Max Verstappen a été convoqué chez les commissaires ce samedi matin au Brésil après qu'une vidéo filmée par un fan l'a montré en train d'inspecter et de toucher l'aileron arrière de son rival pour le titre Lewis Hamilton en parc fermé après les qualifications. Or, Mercedes avait été convoqué lorsque les vérifications techniques menées par la FIA ont révélé une éventuelle infraction liée au DRS de Hamilton, ce dernier risquant d'être disqualifié.

Lire aussi :

Verstappen a rencontré les commissaires à 9h30, heure brésilienne, avec Jonathan Wheatley, directeur sportif de Red Bull. L'audience a duré moins de 30 minutes. Celle de Mercedes a commencé à 10h30, mais au début des Essais Libres 2 à midi, aucune décision n'avait été annoncée.

Pour Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, si Verstappen a inspecté l'aileron arrière de Hamilton, c'est par curiosité ; selon lui, c'est monnaie courante de la part des pilotes à l'issue d'une séance.

"Nous avons vu des pilotes actionner les palettes d'embrayage, nous avons vu des têtes dans les cockpits, nous avons vu des ailerons avant testés, des pneus poussés, des voitures que l'on a fait rouler", déclare Horner sur Sky Sports F1 lors de cette séance d'EL2. "Ce n'est donc pas quelque chose d'inhabituel, et ça n'a jamais été évoqué ni même discuté auparavant. La vitesse en ligne droite de Mercedes est très impressionnante, donc je pense qu'il a peut-être jeté un œil. Les pilotes sont parfois des animaux très curieux. Nous l'avons vu de très nombreuses fois."

Horner ajoute que Red Bull "attend, comme tout le monde je pense, de voir quelle est la décision" ; le Britannique serait surpris en cas de pénalité pour son poulain. "Je serais stupéfait si c'était… comme je l'ai dit, il y a tellement de précédents. C'est presque devenu une pratique standard de la part des pilotes. Si l'on devait étudier chaque incident, ou place-t-on la limite ? Même quand un pilote prend ses mécaniciens dans ses bras. Où fixe-t-on la limite ?"

Verstappen a été convoqué concernant une éventuelle infraction à l'Article 2.5.1 du Code Sportif International, selon lequel : "Dans le Parc Fermé, seuls les officiels désignés peuvent entrer. Aucune opération, vérification, mise au point ou réparation n'est admise, sauf si elle est autorisée par les mêmes officiels ou par le règlement en vigueur."

partages
commentaires
Place aux Qualifs Sprint : suivez notre direct !
Article précédent

Place aux Qualifs Sprint : suivez notre direct !

Article suivant

EL2 - Alonso signe le meilleur temps d'une séance sans enjeu

EL2 - Alonso signe le meilleur temps d'une séance sans enjeu
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021