Button : "Dommage que McLaren n'ait pas persévéré avec Honda"

Jenson Button déplore la fin prématurée du projet McLaren-Honda, alors que le motoriste japonais a atteint le succès avec Red Bull.

Button : "Dommage que McLaren n'ait pas persévéré avec Honda"

Le mois dernier, Honda a remporté son premier titre mondial en 30 ans avec Max Verstappen et Red Bull, après des décennies d'insuccès. Le motoriste japonais avait claqué la porte de la Formule 1 fin 2008, alors que le monde était frappé de plein fouet par la crise financière, avant de revenir en 2015 un an après le début de l'ère hybride.

Cependant, les problèmes de fiabilité s'étaient multipliés avec de surcroît un manque de performance non négligeable, et la relation entre McLaren et Honda n'avait pas tardé à se détériorer avant un divorce fin 2017. Cependant, le manufacturier nippon a alors noué des liens avec les écuries au taureau rouge, retrouvant le chemin de la victoire dès 2019 avant de remporter le titre mondial de justesse l'an passé.

Jenson Button, lui, a passé sept saisons chez McLaren dont les deux premières de l'ère Honda, avec une pige en 2017 également. Ayant participé à 142 Grands Prix avec ce motoriste, il est également l'auteur de la seule victoire de Honda en Formule 1 dans les années 2000. Il déplore que ce projet n'ait pas porté ses fruits.

"J'étais avec eux au début de ce projet, et ça n'a pas été facile pour eux", déclare Button à Motorsport.com. "Ils ont eu des difficultés quand ils sont arrivés dans l'ère hybride. Ils avaient évidemment quelques années de retard sur tous les autres. Beaucoup de problèmes de fiabilité. Et je trouve ça dommage que McLaren n'ait pas persévéré avec eux. C'était très facile pour eux de pointer du doigt quand ils n'étaient pas compétitifs, et ils ont pointé du doigt la partie la moins fiable, qui était le moteur."

Lire aussi :

"Or, en travaillant avec une écurie comme Red Bull avec toute leur expérience, il semble qu'ils aient désormais trouvé un partenariat vraiment bon. C'est agréable de voir Honda gagner à nouveau, car leur dernière victoire avant l'ère Red Bull était la mienne en 2006, ça fait longtemps dans le contexte du sport. C'est donc super de les voir gagner."

Honda a toutefois pris de nouveau la décision de quitter la Formule 1, au terme de la saison 2021, trouvant néanmoins un accord avec Red Bull pour que ses deux écuries continuent d'utiliser ses unités de puissance avec son soutien cette année. Red Bull Powertrains en prendra le contrôle total dès 2023.

"Ils sont si passionnés par la course, c'est dommage de les voir repartir. Mais j'ai une petite idée de ce qu'ils dépensent, et c'est beaucoup d'argent, alors je comprends qu'ils veuillent partir. L'heure est venue. Mais ils ont connu une année fantastique en F1 et c'est merveilleux pour eux, car ils n'ont pas connu les moments les plus faciles qui soient dans cette aventure", conclut Button, qui est désormais conseiller de l'écurie Williams, avec laquelle il avait fait ses débuts en Formule 1 en 2000.

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

partages
commentaires

Voir aussi :

Otmar Szafnauer quitte Aston Martin
Article précédent

Otmar Szafnauer quitte Aston Martin

Article suivant

Bilan 2021 - Sergio Pérez, pour vous servir

Bilan 2021 - Sergio Pérez, pour vous servir
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021