Kvyat : Imola montre que l'on va dans la mauvaise direction

Le pilote AlphaTauri, Daniil Kvyat, explique que les tests récents de son équipe à Imola montre que les circuits modernes sont "trop parfaits" et que la F1 a pris "une mauvaise direction" à ce sujet.

Kvyat : Imola montre que l'on va dans la mauvaise direction

Comme le Mugello, Imola pourrait organiser une course en septembre après Monza, au cœur d'un possible triplé de Grands Prix de l'autre côté des Alpes. Le théâtre de l'ancien Grand Prix de Saint-Marin a accueilli AlphaTauri pour une journée de tournage et d'essais avec son AT01 et une ancienne Toro Rosso, qui a permis à Daniil Kvyat et Pierre Gasly de reprendre leurs marques.

"Je pense que c'est un très bon circuit", a déclaré Kvyat au sujet d'Imola. "Je le savais déjà avec mes expérience passées. J'ai toujours senti que c'était une piste palpitante, à l'ancienne, plutôt bosselée et avec des vibreurs difficiles. Je pense que nous pouvons réaliser qu'en changeant trop les circuits et en essayant de les rendre similaires, en installant les mêmes vibreurs partout, nous sommes trop effrayés par les bosses."

Lire aussi :

"Essayer de tout faire parfaitement est la mauvaise direction en F1, et plus globalement en course automobile. C'est probablement une des bonnes choses au sujet d'Imola. J'ai aussi pris beaucoup de plaisir à piloter là-bas, c'était sympa avec une F1 dans certains virages comme Acque Minerali, l'entrée y est très rapide, c'est génial. Ça offre beaucoup d'adrénaline et cette piste m'a donné de belles émotions."

Kvyat espère que le circuit trouvera une place au calendrier, tout comme le Mugello : "Imola, le Mugello, ces pistes... j'ai piloté au Mugello il y a deux ans, c'est aussi un circuit incroyable. Je pense que ce genre de piste serait spécial au calendrier de la F1. Elles sont très inhabituelles, à haute vitesse, avec des virages très rapides, ce qui est génial pour les monoplaces de F1 et pour les pilotes."

Une impression partagée par Gasly, qui espère voir Imola au calendrier 2020 définitif : "Imola est incroyable. Pour moi, c'était une de mes meilleures expériences de pilotage d'une F1. C'est l'Histoire de cette piste qui la rend si spéciale. C'était déjà un de mes circuits favoris mais la dernière fois que j'y étais, c'était en 2013 avec une Formule Renault, qui est évidemment bien plus lente. Mais avec l'appui aérodynamique et la vitesse à laquelle vont ces F1, et sur cette ancienne piste avec peu de dégagements, l'adrénaline était incroyable. On se sent vraiment à la limite et on sent le potentiel de la F1, surtout en prenant le risque d'aller à une telle vitesse dans ces virages. C'est dans un parc, et ça crée une énergie particulière, assez similaire à Spa je dirais, pour une raison que j'ignore."

partages
commentaires
EL1 - Hamilton se remet vite dans le bain, Ferrari discret

Article précédent

EL1 - Hamilton se remet vite dans le bain, Ferrari discret

Article suivant

Photos - Le retour des F1 2020 en piste

Photos - Le retour des F1 2020 en piste
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021