Lauda : Un accident "injuste" qui n'a rien de "drôle"

partages
Lauda : Un accident "injuste" qui n'a rien de "drôle"
Par :
8 juil. 2018 à 17:08

À l'image de tout le clan Mercedes ce dimanche, Niki Lauda a fait part d'une profonde frustration après l'accrochage survenu au départ du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Kimi Räikkönen et Lewis Hamilton.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Niki Lauda, directeur non exécutif, Mercedes AMG
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, s'arrête aux stands
Sebastian Vettel, Ferrari, et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, celebrate on the podium with champagne
Claudio Albertini, ingénieur de Ferrari, Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1, Sebastian Vettel, Ferrari et Kimi Raikkonen, Ferrari celebrate sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 en conférence de presse
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, s'arrête aux stands
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 dans le parc fermé
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, se bat avec Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
La voiture de sécurité devant le peloton mené par Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Alors que ce dernier partait en pole position, il s'est retrouvé en queue de peloton à l'issue du premier tour, effectuant une magnifique remontée jusqu'à la deuxième place, tandis que Sebastian Vettel s'est imposé et a accentué son avance au championnat.

"Lewis a fait un boulot incroyable aujourd'hui, c'est incontestable", explique Niki Lauda à Motorsport.com. "L'accident est injuste, car c'est la deuxième fois qu'une Ferrari nous heurte au premier virage, et ce n'est pas drôle. Mais c'est comme ça."

Le président non-exécutif de Mercedes fait évidemment allusion à l'accrochage entre Sebastian Vettel et Valtteri Bottas au Paul Ricard il y a deux semaines. Dans ce cas précis, le pilote Ferrari avait d'ailleurs reçu une pénalité de cinq secondes, tandis que Kimi Räikkönen a pris dix secondes ce dimanche.

"Avant toute chose, c'était une erreur de donner cinq secondes à Vettel", souligne Lauda au micro de Sky Sports. "Au moins, là ils ont donné dix secondes à Kimi. Les commissaires ont pris conscience de ce qui se passait. Mais c'est comme ça. Ça n'aurait pas dû arriver, mais pour moi, le travail de Lewis, en se retrouvant dernier et en remontant deuxième, montre à quel point il était performant ici. Je dis que sans l'accrochage, il aurait gagné la course."

Une semaine après l'erreur de stratégie de l'écurie de Brackley qui a précédé le double abandon de ses pilotes, Lauda se félicite en tout cas de la manière dont Mercedes a géré les évènements cette fois-ci. La décision de rester en piste lors de l'intervention de la voiture de sécurité a notamment permis à Lewis Hamilton de sauver une place sur le podium, même si de son côté, Valtteri Bottas n'a pas pu résister à Vettel. 

"Valtteri a eu des problèmes avec les pneus arrière à la fin, mais s'il était rentré au stand, il aurait eu encore plus de mal", estime Lauda. "Je pense que Lewis aurait pu gagner la course sans l'accrochage du premier tour, mais revenir à la deuxième place, c'est tout de même fantastique. C'est tellement serré, Bottas a fait du très bon boulot pour défendre sa position face à Vettel, mais après c'était terminé. Ça a fonctionné pour Lewis, pas pour Bottas." 

Avec Adam Cooper

Article suivant
Grosjean ne digère pas l'accrochage avec Magnussen

Article précédent

Grosjean ne digère pas l'accrochage avec Magnussen

Article suivant

Pénalisé, Gasly perd le point de la 10e place

Pénalisé, Gasly perd le point de la 10e place
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu