Lauda : "Après quatre GP, nous en saurons plus" avec Bottas

partages
commentaires
Lauda :
Par : Basile Davoine
6 févr. 2017 à 09:30

Le président non exécutif de Mercedes est confiant quant à la réussite du successeur de Nico Rosberg, et revient sur le choix fait au détriment de Pascal Wehrlein.

Valtteri Bottas, Williams
Niki Lauda, Président non-exécutif de Mercedes
Valtteri Bottas, Mercedes
Valtteri Bottas, Mercedes
Valtteri Bottas, Mercedes, Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05 et Valtteri Bottas, Williams FW38
Pascal Wehrlein, Manor Racing lors de la parade des pilotes

Suite à l'annonce surprise de la retraite de Nico Rosberg début décembre, Mercedes a dû rapidement trouver un remplaçant, dans un contexte où les options n'étaient pas nombreuses compte tenu du timing. Recruté chez Williams, Valtteri Bottas aura la lourde charge de succéder au champion du monde en titre, aux côtés d'un Lewis Hamilton évidemment redoutable.

Apparemment soulagé lorsque Mercedes a annoncé l'arrivée du Finlandais, Niki Lauda reste aujourd'hui convaincu par ce choix. Le président non exécutif de l'écurie allemande le concède, Bottas a peu de temps pour s'adapter à la situation, mais il y a également des circonstances favorables selon lui.

"Il n'a pas beaucoup de temps pour s'adapter", admet-il dans les colonnes d'Auto Motor und Sport. "Tout est nouveau pour lui, et pour nous aussi, mais Bottas a deux avantages. Il arrive dans une équipe de pointe, ce sera plus facile pour qu'il trouve ses repères. Et nous avons des voitures totalement nouvelles cette année, qui le sont aussi pour Lewis [Hamilton]. Tous les deux peuvent donc travailler dès le début pour régler la voiture afin qu'elle leur convienne."

Contractuellement, Bottas est lié à Mercedes pour 2017, avec des options pour aller au-delà. Il devra donc convaincre. "Je pense qu'il est suffisamment intelligent pour savoir ce qui est en jeu", tempère Lauda. "Après quatre courses, nous en saurons plus."

"Un changement d'équipe peut avoir un effet positif sur le travail et la motivation. Je crois qu'il peut être aussi bon que Rosberg et réaliser les performances que nous attendons de lui. Il a les prérequis. Les Finlandais sont généralement de bons pilotes."

Inexpérience et pression ont desservi Wehrlein

Le recrutement de Bottas s'est fait au détriment de Pascal Wehrlein, protégé de la firme à l'étoile. Le jeune Allemand a payé le prix de son expérience limitée en Formule 1, avec seulement une saison complète chez Manor, et devra continuer à faire ses gammes cette année, chez Sauber.

"Avec Wehrlein, c'était seulement une question d'inexpérience", reconnaît Lauda auprès d'Auto Bild. "Et la pression peut aussi conduire à faire des erreurs, comme Verstappen à Monaco. Ce n'est pas une critique, c'est juste normal pour de très jeunes pilotes. La décision a donc été prise en faveur de Bottas, car il est aussi rapide que Wehrlein, mais il a l'expérience." 

Certains ont considéré que Mercedes n'avait pas osé prendre de risque, qui plus est en choisissant Bottas un pilote dont la notoriété est encore à construire. "Ce n'est pas important", rétorque Lauda. "Car au moment où Bottas connaîtra du succès avec Mercedes, il sera connu."

Article suivant
Romain Grosjean présente son casque pour 2017

Article précédent

Romain Grosjean présente son casque pour 2017

Article suivant

Répartition des revenus : Sauber ne veut pas attendre 2020

Répartition des revenus : Sauber ne veut pas attendre 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Niki Lauda , Valtteri Bottas Boutique , Pascal Wehrlein
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités