Leclerc, après l'accrochage avec Vettel : "J'ai fait le con"

Après l'accrochage qui a entraîné l'abandon des deux Ferrari dès le départ du Grand Prix de Styrie, Charles Leclerc a accepté l'entière responsabilité de l'incident.

Au volant d'une Ferrari SF1000 peu performante, Sebastian Vettel et Charles Leclerc n'avaient sans doute pas besoin d'un accrochage entre eux pour débuter la saison 2020. C'est pourtant ce qui s'est passé dès le premier tour du Grand Prix de Styrie, au virage 3 du Red Bull Ring, quand le Monégasque a tenté de s'infiltrer à l'intérieur sur son équipier et, ce faisant, a détruit l'aileron arrière de l'Allemand et grandement abîmé sa propre voiture.

Au sortir du cockpit, Leclerc n'avait aucun mal à reconnaître sa responsabilité totale dans l'incident et le double abandon qui a suivi, au micro de Canal+ : "Clairement c’est ma faute, il n’y a pas de discussion sur ça. Aujourd’hui j’ai fait le con, je ne trouve pas d’autre mot, il faut l’avouer quand ça se passe. En plus, dans notre situation, il faut prendre les opportunités quand il y en a."

"Aujourd’hui j’ai tout foiré, j’ai mis le team pas là où il fallait, double abandon. J’ai vu une opportunité qui n’en était pas vraiment une, mais j’ai essayé. en me disant que si ça passait on gagnait quatre ou cinq places. C’est clairement pas passé. J’ai été stupide et j’apprendrai. La bagarre était un peu compliquée. Il m’a vu au début mais il n’avait plus d’endroit où aller. Il comprend, mais c’est compliqué pour toute l’équipe. Les excuses, ce n’est pas assez."

Lire aussi :

Du côté de Vettel, la réaction était mesurée mais reflétait une situation dans laquelle Leclerc n'aurait pas dû s'engager : "Je me battais contre deux autres voitures, nous étions déjà trois voitures dans le virage 3, et j'ai été très surpris parce que je suis monté sur le [vibreur] intérieur, et je ne m'attendais pas à ce que Charles tente quelque chose. Je crois qu'il n'y avait pas de place."

"C'est évidemment très dommage, c'est quelque chose que nous devrions éviter, mais je n'aurais pas pu faire grand-chose de différent. Je me suis contenté d'y aller doucement et prudemment parce que c'est déjà très encombré, c'est une épingle à cheveux, c'est très serré, et j'essayais juste de placer ma voiture pour la prochaine ligne droite. Ensuite, je me suis rendu compte que la voiture était assez abîmée. [...] Je ne pense pas qu'il y avait de la place. C'est évidemment la raison pour laquelle nous nous sommes heurtés."

partages
commentaires
LIVE F1 - Suivez le GP de Styrie en direct

Article précédent

LIVE F1 - Suivez le GP de Styrie en direct

Article suivant

Course - Hamilton sur son nuage, Ferrari en plein cauchemar

Course - Hamilton sur son nuage, Ferrari en plein cauchemar
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021