Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
7 jours

Leclerc juge "inacceptable" le dégagement sans grip à Hockenheim

partages
commentaires
Par :
28 juil. 2019 à 16:15

Charles Leclerc a vertement critiqué la zone de dégagement des deux derniers virages du circuit de Hockenheim, tout en insistant fortement sur sa pleine responsabilité dans sa sortie de piste qui l'a contraint à l'abandon.

Parti à la faute et contraint à l'abandon lors du Grand Prix d'Allemagne, disputé sous la pluie, Charles Leclerc en avait d'abord après lui-même et cette erreur commise dans l'avant-dernier virage d'une course folle. Après des qualifications tronquées la veille, le Monégasque aspirait à décrocher au moins un cinquième podium consécutif, mais tout s'est brutalement arrêté dans le bac à gravier et contre les protections de bord de piste. 

Lire aussi :

Toujours extrêmement dur envers lui-même, Leclerc ne se cherchait aucune excuse après son abandon, assumant totalement la faute commise. Néanmoins, et en insistant sur la dissociation des éléments, il a vertement critiqué la vaste zone asphaltée située à cet endroit – qui est également la zone de départ de la piste de dragster – et en amont des graviers, sur laquelle plus d'un pilote est d'ailleurs parti en glisse sous la pluie ce dimanche. 

"Je suis vraiment déçu de moi aujourd'hui", déplore-t-il au micro de Viaplay. "Ce n'est pas une énorme erreur. C'est une petite erreur, j'en ai fait des bien plus grosses pendant la saison. Ça ne change rien à mon erreur mais, avant tout, je crois que l'asphalte dans les deux derniers virages est tout simplement inacceptable sur un circuit de Formule 1 lorsqu'il est trempé. Nous ne pouvons pas avoir si peu de grip. Nous avons vu d'autres pilotes [sortir], peut-être que j'étais le seul en slicks mais j'étais à 60 km/h et je n'avais absolument aucune adhérence. Il y a un truc. Mais ça ne pardonne pas mon erreur. Je suis complètement en faute aujourd'hui, et c'est extrêmement dommage. Je suis vraiment désolé pour les fans et pour l'équipe."

Invité à s'exprimer au micro de Canal+, Leclerc a tenu des propos similaires, insistant une nouvelle fois sur le caractère inadapté selon lui de la zone de dégagement située à la fin du stadium. "J’ai fait une erreur, tout simplement", a-t-il de nouveau reconnu. "Voilà, après ça ne change rien mais l’asphalte à la sortie des deux derniers virages, c’est juste une honte de laisser ça pour une course de F1. Mais c’est mon erreur, c’est vraiment dommage, l’équipe avait tout fait pour que ça marche et j’ai tout jeté à la poubelle, c’est vraiment dommage."

Charles Leclerc, Ferrari
Article suivant
Vettel : "L'impression que ça ne se terminerait jamais"

Article précédent

Vettel : "L'impression que ça ne se terminerait jamais"

Article suivant

Les deux Alfa Romeo sous enquête des commissaires

Les deux Alfa Romeo sous enquête des commissaires
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Hockenheimring
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine