Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
42 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
49 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
63 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
77 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
91 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
112 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
126 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
133 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
147 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
154 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
168 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
182 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
210 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
231 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
238 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
252 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
266 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
287 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
301 jours

Leclerc fulmine contre "l'injuste" stratégie pro-Vettel

partages
commentaires
Leclerc fulmine contre "l'injuste" stratégie pro-Vettel
Par :
22 sept. 2019 à 14:52

Charles Leclerc n'a pas été en mesure de convertir sa troisième pole position consécutive, signée à Singapour, en autant de succès de rang, après avoir vu son équipier Sebastian Vettel franchir la ligne d'arrivée du Grand Prix devant sa monoplace au numéro 16.

Le Monégasque avait pourtant fait ce qu'il fallait pour se permettre de se présenter dans les meilleures dispositions à l'arrivée du Grand Prix : en tête au premier virage, puis au premier tour, le jeune pilote Ferrari a pu s'autoriser à imprimer un faux rythme en tête de course à la demande de son team pour permettre à Ferrari de n'avoir à opérer qu'un unique arrêt aux stands pour changer de pneumatiques et ne pas se retrouver sous la menace de Max Verstappen et des Mercedes.

Mais alors que la "tradition" veut que l'homme d'une équipe se trouvant en tête au terme du premier relais dispose du choix de stratégie prioritaire pour s'arrêter aux stands, c'est bel et bien Vettel qui a reçu la possibilité de passer dans la pitlane en premier (22e tour), sur un tracé où l'on connait particulièrement l'avantage d'un undercut – technique consistant à réaliser un tour lancé d'attaque avec des pneus neufs post-arrêt pendant que son rival demeure en piste avec des gommes usagées.

En s'arrêtant ainsi un tour plus tard, Leclerc est ressorti à sa grande surprise derrière Vettel, et n'a eu de cesse de questionner cette stratégie pendant tout le reste de la course, qui a permis à Vettel de s'affranchir avec succès de trois interventions de la Voiture de Sécurité et contrôler la course jusqu'à l'arrivée.

Lire aussi :

Leclerc mécontent pendant la course

Lors de la première intervention de la voiture de sécurité, Leclerc a déjà commencé à faire savoir son agacement concernant la situation, au point d'amener son muret des stands à lui intimer de "garder la tête froide". La réponse n'a pas tardé : "J'ai la tête froide et ce sera le cas jusqu'à la fin de la course, mais je veux juste vous faire connaitre mes sentiments. Pour être totalement sincère avec vous, je ne comprends pas l'undercut, mais nous en discuterons après la course."

Lors de la seconde neutralisation de course, Leclerc espérait encore un geste de remise à l'équilibre des choses de la part de Ferrari. "Je ne ferai rien de stupide", a-t-il déclaré dans la radio, en allusion au fait qu'il ne porterait pas d'attaque sur Vettel pouvant mettre en péril le résultat global de Ferrari. "Ce n'est pas mon objectif. Je veux que nous finissions 1-2, mais je pense seulement que c'est injuste. Mais je ne ferai rien de stupide."

"Il est évident qu'il est toujours difficile de perdre une victoire comme celle-ci, mais au final c'est un doublé pour l'équipe et j'en suis heureux", a-t-il déclaré avec professionnalisme à l'arrivée, se sachant observé en mondovision. "C'est le premier doublé [Ferrari] de la saison et les gars le méritent. Nous sommes arrivés en espérant un podium, et nous revenons avec un doublé donc je suis heureux."

La question de savoir dans quel ordre ce doublé aurait dû être signé est une autre affaire. "Je suis déçu pour moi-même, comme quiconque le serait. C'était la stratégie, elle était établie dès le départ. Parfois ça prend cette tournure, mais je reviendrai plus fort."

Lire aussi :

 

Article suivant
Vettel élu "Pilote du Jour" du GP de Singapour 2019

Article précédent

Vettel élu "Pilote du Jour" du GP de Singapour 2019

Article suivant

Vettel savoure et ignore la polémique de la stratégie Ferrari

Vettel savoure et ignore la polémique de la stratégie Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Catégorie Course
Pilotes Sebastian Vettel Boutique , Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Guillaume Navarro