Leclerc : "La troisième place devrait être notre objectif"

Charles Leclerc est "assez satisfait" de sa sixième place à l'arrivée du Grand Prix de Bahreïn, mais espère plus pour la suite de la saison.

Leclerc : "La troisième place devrait être notre objectif"

Refroidi par une saison 2020 catastrophique pour Ferrari, Charles Leclerc a fait preuve de prudence tout au long de l'intersaison, et c'est encore le cas aujourd'hui. Néanmoins, au terme du premier Grand Prix de la saison, il en sait désormais un peu plus sur les capacités de sa machine pour la suite de l'exercice.

Lire aussi :

Plutôt rassuré par sa quatrième place en qualifications samedi, le Monégasque a d'abord confirmé avec un début de course très réussi, mais il a ensuite fait face à des McLaren redoutables et à un Sergio Pérez impeccable dans sa remontée. C'est donc à la sixième place qu'il a bouclé cette première manche, avec un sentiment paradoxal au moment de dresser le bilan.

"Très honnêtement, on a quand même fait un bon boulot", se satisfait Leclerc au micro de Canal+ après une petite hésitation. "McLaren était très rapide aujourd'hui, surtout Lando [Norris]. Après, il y avait Red Bull et Mercedes qui étaient devant aussi. Mais bon voilà, sixième, je suis assez satisfait."

"On va essayer de regarder pour savoir ce qu'on peut améliorer. Mais c'est vrai qu'après ce bon départ, j'avais envie de faire un petit peu mieux. Mais bon, sixième c'était le meilleur résultat qu'on pouvait faire aujourd'hui. Je pense que c'est une des pistes où j'ai pas mal de mal en course, et en plus de ça, historiquement, avec Ferrari on n'a pas été très forts sur ce circuit. Donc pour l'instant ce n'est que du positif."

Du positif qui doit amener la Scuderia à viser un peu plus haut. Si Leclerc sait que les Tifosi rêvent difficilement d'autre chose que de victoires, il insiste sur le pas intermédiaire à franchir dans une année de transition avant la révolution technique de 2022. Acceptant de se mouiller un peu, il admet avoir une idée un peu plus claire de ce qui doit désormais devenir l'objectif de l'écurie italienne.

"Ce serait une super saison si on arrive à être le troisième team au championnat constructeurs, même si encore une fois, je sais que ça fait bizarre de dire ça et ce n'est clairement pas là où on voudrait être en étant Ferrari", explique-t-il. "Mais en ayant à l'esprit l'an passé, je pense que la troisième place au championnat constructeurs devrait être notre objectif."

partages
commentaires
Championnat - Hamilton et Mercedes déjà devant

Article précédent

Championnat - Hamilton et Mercedes déjà devant

Article suivant

Hamilton vainqueur : "Pas mal pour un vieux !"

Hamilton vainqueur : "Pas mal pour un vieux !"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari
Auteur Basile Davoine
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021