Leclerc : "La troisième place devrait être notre objectif"

Charles Leclerc est "assez satisfait" de sa sixième place à l'arrivée du Grand Prix de Bahreïn, mais espère plus pour la suite de la saison.

Leclerc : "La troisième place devrait être notre objectif"

Refroidi par une saison 2020 catastrophique pour Ferrari, Charles Leclerc a fait preuve de prudence tout au long de l'intersaison, et c'est encore le cas aujourd'hui. Néanmoins, au terme du premier Grand Prix de la saison, il en sait désormais un peu plus sur les capacités de sa machine pour la suite de l'exercice.

Lire aussi :

Plutôt rassuré par sa quatrième place en qualifications samedi, le Monégasque a d'abord confirmé avec un début de course très réussi, mais il a ensuite fait face à des McLaren redoutables et à un Sergio Pérez impeccable dans sa remontée. C'est donc à la sixième place qu'il a bouclé cette première manche, avec un sentiment paradoxal au moment de dresser le bilan.

"Très honnêtement, on a quand même fait un bon boulot", se satisfait Leclerc au micro de Canal+ après une petite hésitation. "McLaren était très rapide aujourd'hui, surtout Lando [Norris]. Après, il y avait Red Bull et Mercedes qui étaient devant aussi. Mais bon voilà, sixième, je suis assez satisfait."

"On va essayer de regarder pour savoir ce qu'on peut améliorer. Mais c'est vrai qu'après ce bon départ, j'avais envie de faire un petit peu mieux. Mais bon, sixième c'était le meilleur résultat qu'on pouvait faire aujourd'hui. Je pense que c'est une des pistes où j'ai pas mal de mal en course, et en plus de ça, historiquement, avec Ferrari on n'a pas été très forts sur ce circuit. Donc pour l'instant ce n'est que du positif."

Du positif qui doit amener la Scuderia à viser un peu plus haut. Si Leclerc sait que les Tifosi rêvent difficilement d'autre chose que de victoires, il insiste sur le pas intermédiaire à franchir dans une année de transition avant la révolution technique de 2022. Acceptant de se mouiller un peu, il admet avoir une idée un peu plus claire de ce qui doit désormais devenir l'objectif de l'écurie italienne.

"Ce serait une super saison si on arrive à être le troisième team au championnat constructeurs, même si encore une fois, je sais que ça fait bizarre de dire ça et ce n'est clairement pas là où on voudrait être en étant Ferrari", explique-t-il. "Mais en ayant à l'esprit l'an passé, je pense que la troisième place au championnat constructeurs devrait être notre objectif."

partages
commentaires
Championnat - Hamilton et Mercedes déjà devant

Article précédent

Championnat - Hamilton et Mercedes déjà devant

Article suivant

Hamilton vainqueur : "Pas mal pour un vieux !"

Hamilton vainqueur : "Pas mal pour un vieux !"
Charger les commentaires
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021