Magnussen confirme la forme de Haas dès les qualifications

partages
commentaires
Magnussen confirme la forme de Haas dès les qualifications
Par :
30 mars 2019 à 17:07

Le pilote danois a pris la sixième place de la Q3 à Bahreïn, et se réjouit d'avoir pu battre au moins une des deux Red Bull dans l'exercice du tour rapide.

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19
Kevin Magnussen, Haas F1
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19, dans son garage
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19
Des fans de Kevin Magnussen, Haas F1
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19

D'une régularité sans faille au volant d'une Haas qui confirme son statut de quatrième monoplace du plateau, Kevin Magnussen a de nouveau saisi l'opportunité qui s'offrait à lui à Bahreïn. Profitant notamment de l'élimination de Pierre Gasly dès la Q2, c'est ainsi depuis la sixième place qu'il s'élancera en course dimanche. Avec un retard de 0"891 sur la pole de Charles Leclerc, le Danois s'est également maintenu dans la même seconde, ce qui est de bon augure. Comme à Melbourne il y a deux semaines, charge à lui de concrétiser en course en ramenant des gros points à son équipe. 

"Être sixième est mieux que le 'best of the rest', donc c'est bien de pouvoir battre Red Bull", se réjouit Magnussen. "Je ne sais pas s'ils ont fait du mauvais travail ou pas, mais nous sommes heureux. C'est chouette."

"Les qualifications ont constitué un pas en avant supplémentaire aujourd'hui. Je savais que j'avais une bonne auto et on ne l'a pas beaucoup touchée au fil des séances, ce qui est bon signe. J'ai essayé d'améliorer [au second tour de Q3] et je savais que je devais sortir quelque chose du chapeau. Je ne savais pas où trouver ça et je n'ai pas pu améliorer sur le second tour, ce qui veut dire que le premier était plutôt bon !"

Voir aussi :

À la surprise générale, ce n'est pas face à Renault que les Haas ont dû batailler en qualifications, mais principalement face aux deux McLaren, présentes en Q3, contrairement aux monoplaces du Losange. Pourtant, Magnussen estime toujours que son ancienne équipe est le "plus proche adversaire", soulignant que "Nico Hülkenberg a marqué de bons points et était proche en Australie"

Cette fois-ci, c'est Daniel Ricciardo qui sera le mieux placé des deux pilotes Renault, avec la 11e place et le choix des gommes. "On doit faire un bon boulot demain et tirer parti de la situation", prévient Magnussen. "On est meilleurs en qualifications maintenant, et nous avons fait quelques changements. On verra avec les longs relais."

Article suivant
Éliminé en Q2, Gasly déplore une Red Bull "nerveuse"

Article précédent

Éliminé en Q2, Gasly déplore une Red Bull "nerveuse"

Article suivant

Sainz : Deux McLaren en Q3, "impensable il y a 3 ou 4 mois"

Sainz : Deux McLaren en Q3, "impensable il y a 3 ou 4 mois"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu