McLaren abandonne son nouvel aileron arrière pour l'instant

partages
commentaires
McLaren abandonne son nouvel aileron arrière pour l'instant
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
8 avr. 2017 à 14:40

Parmi les évolutions apportées par McLaren en Chine ce week-end, on retrouvait un nouvel aileron arrière. Celui-ci, testé par Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne en EL3, n'a pas été retenu pour les qualifications et ne le sera donc pas en course.

Fernando Alonso, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, avec de la peinture flow-vis sur les dérives latérales de l'aileron avant
Eric Boullier, directeur de la compétition McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32

En effet, McLaren n'était pas satisfait du fonctionnement de sa nouvelle pièce et a donc pris une décision qui semble avoir porté ses fruits : tandis qu'Alonso et Vandoorne étaient respectivement 17e et 19e en EL3, ils sont parvenus à se qualifier 13e et 16e.

"Nous l'avons installé sur les deux voitures ce matin, mais parce que nous avons de petits problèmes à résoudre, nous avons décidé de ne pas l'utiliser en course", explique Éric Boullier, directeur d'équipe, au sujet du nouvel aileron arrière. "Nous ne l'avons donc pas utilisé en qualifications. Mais j'imagine qu'il sera de retour la semaine prochaine à Bahreïn. Quant à toutes les autres évolutions, oui, elles ont fonctionné."

Vandoorne déçu

Les performances sont en tout cas en légère hausse par rapport à Melbourne, notamment pour un Stoffel Vandoorne qui regrette néanmoins de ne pas être parvenu à franchir le cap de la Q1. Le rookie belge a échoué à six centièmes de la 15e place détenue par Antonio Giovinazzi.

"Je suis un peu déçu", reconnaît Vandoorne. "Je pense qu'après les essais, nous nous sentions tous les deux à l'aise au volant, mais il nous a fallu un peu de temps pour mettre la voiture en piste. Donc c'était un peu le rush de mon côté."

"En plus, le tour était un peu brouillon, donc je pense vraiment qu'il était possible de passer en Q2. Je pense qu'avec Fernando au 13e rang, nous étions plus ou moins sur le même rythme, donc c'est dommage, mais il y a du positif au moins."

Contraints de composer avec le manque de puissance habituel du moteur Honda, les pilotes McLaren vont espérer la pluie pour la course, dans l'espoir de tirer leur épingle du jeu.

"Je pense que pour nous, c'est sûrement une meilleure opportunité de faire quelque chose de différent. Si les conditions sont changeantes et que ça passe de la pluie au sec, il y a des opportunités de faire les choses différemment des autres. Et je pense que pour nous, ce pourrait sûrement être une bonne chose d'avoir une sorte de surprise", conclut Vandoorne.

Sondage mondial des fans 2017
Article suivant
Red Bull : "L'opportunité pour Verstappen de briller"

Article précédent

Red Bull : "L'opportunité pour Verstappen de briller"

Article suivant

Piégé en Q1, Ocon mise sur une remontée sous la pluie

Piégé en Q1, Ocon mise sur une remontée sous la pluie
Charger les commentaires