McLaren ajuste encore son organisation technique

Alors que la restructuration technique chez McLaren est en grande partie achevée, des changements continuent toutefois de s'opérer en interne.

McLaren ajuste encore son organisation technique
Charger le lecteur audio

À la tête de l'écurie de Woking, qui vient de boucler sa meilleure saison depuis 2012 avec la quatrième place au championnat constructeurs, Andreas Seidl procède encore à des ajustements. D'après les informations de Motorsport.com, le directeur du département aérodynamique a quitté ses fonctions récemment.

Guillaume Cattelani est actuellement dans une période de préavis et de discussion avec McLaren, et pourrait ensuite rejoindre une autre écurie de la grille. Début 2020, il devrait ainsi travailler pour Haas F1 ou Dallara, qui coopère avec l'écurie américaine, dans un rôle qui n'est pas mentionné. La structure dirigée par Günther Steiner s'est pour le moment refusée à tout commentaire. 

Lire aussi :

L'ingénieur français a déjà travaillé pour Dallara entre 2004 et 2006. Il avait rejoint McLaren en 2014, après un passage chez Lotus. Auparavant, il était le directeur aéro et chef designer du programme LMP1 de Peugeot pour les 24 Heures du Mans, de 2006 à 2012. De 1998 à 2003, il avait travaillé pour Lola.

Les raisons exactes de la séparation avec McLaren ne sont pas précisées, mais Andreas Seidl poursuit certainement la mue entamée par son équipe l'hiver dernier. Sur le plan technique, l'écurie de Woking a reçu ces derniers mois le renfort précieux d'un nouveau directeur technique en la personne de James Key, ce dernier étant désigné pour mettre ses troupes en ordre de marche pour l'avenir.

On ignore à ce jour qui remplacera Guillaume Cattelani chez McLaren, et une promotion interne n'est pas à exclure. Néanmoins, de futurs recrutements ne sont pas non plus à écarter.

partages
commentaires

C'était un 9 décembre : la F1 instaure les points doublés

Honda est "allé au-delà" des attentes de Red Bull