Newey : Le "compte à rebours" de la retraite a débuté

Bien qu'Adrian Newey ait récemment prolongé l'aventure avec Red Bull, le célèbre ingénieur sait que l'heure de la retraite sonnera bientôt.

Adrian Newey, directeur technique en chef, Red Bull Racing, sur la grille

Motorsport.com révélait en mai qu'Adrian Newey, directeur technique en chef de Red Bull, allait prolonger son contrat avec l'écurie autrichienne, la durée de celui-ci étant toutefois inconnue. Et du haut de ses 64 ans, l'on peut se demander si Newey n'est pas entré dans la dernière ligne droite de sa carrière F1, démarrée à la fin des années 1980.

Grand contributeur des 100 victoires et onze titres mondiaux de Red Bull, Newey a indiqué que s'il ne ressentait pas encore le besoin d'arrêter, il avait conscience que sa retraite s'approchait.

"J'ai la chance de faire ce que j'ai toujours voulu faire et d'aimer ce travail. Je l'ai adoré", a-t-il confié au micro de Sky Sports lors du GP du Canada. "Bien sûr, ma carrière ne peut pas durer éternellement alors je pense que tant que l'équipe voudra de moi et que je continuerai à m'amuser, je poursuivrai. Pour être réaliste, c'est un compte à rebours. Je ne sais pas exactement quand ce jour [la retraite] arrivera."

L'épreuve de Montréal a non seulement marqué la 100e victoire de Red Bull en F1 mais aussi du 200e succès d'une voiture conçue par Newey, qui a logiquement rejoint Max Verstappen sur le podium pour récupérer le trophée constructeur.

Et malgré une carrière riche en succès, le Britannique fait passer tous ses titres et victoires au second plan ! "Ça a été une aventure extraordinaire", a-t-il ajouté. "Depuis petit, je rêvais de faire de l'ingénierie et de la course automobile, alors quand j'ai obtenu mon premier job dans la course automobile et que j'ai touché mon premier salaire, c'était vraiment un grand moment. Tout le reste n'a été que du bonus."

Interrogé sur les succès marquants de sa carrière, Newey a répondu : "Ils sont évidemment tous spéciaux. Les plus marquants sont bien sûr le premier, au Mexique, puis ceux où le championnat s'est joué sur le fil, [...] Abu Dhabi avec Sebastian [Vettel] contre Fernando [Alonso, en 2010] et ensuite Max contre Lewis [Hamilton, en 2021]."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Moteur Red Bull : Beaucoup nous voient "échouer lamentablement"
Article suivant Aston Martin s'est concentré sur le DRS avec son évolution

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France