Norris : "Personne ne sait" de quoi McLaren sera capable

partages
commentaires
Norris :
Par : Basile Davoine
18 déc. 2018 à 14:46

Le pilote britannique débutera en Formule 1 la saison prochaine avec McLaren, dont il attend un rebond en matière de performance. Mais il reconnaît que rien ne peut encore garantir les progrès espérés.

Dès septembre dernier, Zak Brown n'a eu aucun mal à reconnaître que McLaren avait conçu en 2018 une monoplace "extrêmement mauvaise". La saison écoulée a tourné à la descente aux enfers pour l'écurie de Woking, qui a pu s'appuyer sur les bons coups réalisés par Fernando Alonso en début de campagne afin de sauver un peu la face au championnat. Néanmoins, l'incapacité à faire évoluer la MCL33 et le temps mis à élucider certaines incompréhensions aérodynamiques ont coûté cher.

Dans les rangs de Woking, chacun veut se persuader que les leçons ont été tirées et que la prochaine monoplace qui sortira des ateliers britanniques permettra d'amorcer un début de rédemption. La confiance existe, elle est martelée, mais l'incertitude quant à la réelle capacité d'y parvenir demeurera jusqu'au verdict de la piste.

Lire aussi :

Une réalité dont a parfaitement conscience Lando Norris, titularisé aux côtés de Carlos Sainz pour 2019. "Personne ne sait" si McLaren sera en mesure de remiser aux oubliettes ses gros problèmes du cru précédent, prévient le jeune Britannique.

"[L'équipe] a de bonnes idées de ce sur quoi ils travaillent, des éléments qu'ils essaient d'améliorer, toutes ces petites choses pour lesquelles on peut dire qu'ils ont énormément de données permettant d'affirmer que c'est mieux", explique Norris. "Les choses peuvent toujours changer, parfois ça semble bien en soufflerie, au niveau aéro ou autre, et lorsque l'on prend la piste il se passe quelque chose de légèrement différent par rapport à ce que l'on attendait." 

"Ils sont bien entendu confiants quant au fait de faire les bonnes modifications. Il y a eu un changement assez important dans l'équipe et dans la manière dont ils abordent le travail et le développement pour l'année prochaine. Ils mettent davantage l'accent sur quelque chose qui est mieux à 100%, au lieu de dire 'On dirait que ça va être mieux' et de le mettre sur la voiture. Je crois qu'ils ont une compréhension bien meilleure, mais seul le temps nous le dira."

Les propos très neutres du futur rookie viennent appuyer ceux de son coéquipier, qui a prévenu que le processus de retour au plus haut niveau de McLaren allait prendre "des années".

Article suivant
Mercedes n'a d'abord pas compris son évolution moteur

Article précédent

Mercedes n'a d'abord pas compris son évolution moteur

Article suivant

Rétro - Les fabuleuses Auto Union des années 30

Rétro - Les fabuleuses Auto Union des années 30
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine