Ocon : Vettel est "venu s'excuser après la course"

Parti 16e sur la grille, Esteban Ocon n'a pas connu de miracle au GP de Bahreïn et n'a récolté aucun point. Le Français a été impliqué dans un accrochage étrange avec Sebastian Vettel dont l'Allemand a pris la responsabilité de l'erreur.

La première course d'Alpine en F1 n'a pas été des plus simples. Si Fernando Alonso a dû abandonner, Esteban Ocon a de son côté franchi la ligne d'arrivée, mais à une lointaine 13e place, à un tour des leaders.

Lire aussi :

Le pilote français a au moins eu de quoi s'amuser avec une épreuve animée : "Apparemment j'ai entendu dire qu'on n'a pas montré pas mal de dépassements qu'on a fait", a-t-il déclaré après la course à Canal+. "Je n'ai fait que de me battre pendant cette course. C'était vraiment sympa. C'est une course où j'ai vraiment eu le smile, parce que on a fait un gros fight avec [Yuki] Tsunoda pendant la moitié de la course, avec [Antonio] Giovinazzi aussi."

L'image marquante de la course du Normand est toutefois celle d'un accrochage, avec Sebastian Vettel au virage 1, en lutte pour la 12e place. L'incident est étonnant car, alors qu'Ocon était passé aisément au DRS en utilisant la trajectoire normale et n'en avait pas bougé, l'Aston Martin s'est rabattue derrière lui, a bloqué ses roues et l'a percuté, envoyant les deux voitures en tête-à-queue. "Avec Seb, il est venu s'excuser après la course mais ça ne s'est pas bien fini", a regretté Ocon.

Du côté de l'Allemand, qui s'est sur le coup plaint d'un mouvement de la part du Français, chose qui n'est pas apparue sur les ralentis TV, on expliquait pourtant, devant les médias : "Oui, je pensais qu'il resterait à droite et ensuite, quand il est revenu sur la gauche, il était juste devant moi et j'ai bloqué les roues, donc c'était probablement de ma faute. J'ai parlé avec lui directement et je pense que nous sommes d'accord qu'il n'y a pas grand-chose à discuter."

Lire aussi :

S'exprimant ensuite sur la performance de son écurie plus globalement, toujours pour Canal+, Ocon a tenu à appuyer sur le positif même s'il a conscience qu'il reste encore du travail face à la concurrence : "Avant ça on est remonté. Forcément, la qualif d'hier nous pénalise. En partant 16e on allait finir 12e ou 11e, à la porte des points. C'était le max qu'on pouvait faire aujourd'hui malheureusement. Notre rythme était plutôt bon, donc c'est vraiment la qualif qui nous pénalise aujourd'hui."

"Je trouve pas mal de positif, plutôt satisfait de la course même si on est en dehors des points. Il y a plein de choses encore qu'on a à travailler. Quand on voit l'AlphaTauri, la vitesse à laquelle elle peut prendre certaines courbes, les trajectoires, c'est assez impressionnant de derrière. Donc oui, il y a encore des choses à travailler et à faire progresser cette année."

partages
commentaires
Verstappen vs Hamilton : ce que disait le règlement

Article précédent

Verstappen vs Hamilton : ce que disait le règlement

Article suivant

Malgré son abandon, Alonso a "retrouvé l'excitation"

Malgré son abandon, Alonso a "retrouvé l'excitation"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Sebastian Vettel , Esteban Ocon
Équipes Aston Martin Racing , Alpine
Auteur Fabien Gaillard
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021