Pérez et Red Bull "n'étaient pas en quête de chronos"

La satisfaction est au rendez-vous pour Sergio Pérez et Red Bull malgré des chronos modestes et un incident insolite.

Pérez et Red Bull "n'étaient pas en quête de chronos"

Avec le huitième chrono de cette deuxième journée d'essais hivernaux à Bahreïn, à près d'une seconde et demie de la référence, Sergio Pérez et Red Bull pourraient paraître distancés. Et pourtant ! Le Mexicain et son écurie n'ont clairement pas cherché la performance, avec un meilleur temps signé en pneus C2, bien plus durs que les C4 et les C5 utilisés par tous les pilotes devant eux. Surtout, Pérez a parcouru 117 tours au volant de son nouveau bolide, soit 633 kilomètres ; un roulage idéal dans un contexte où il n'aura qu'une autre matinée d'essais avant le premier Grand Prix de la saison sur la même piste.

"Sergio a effectué une simulation de course complète, y compris des arrêts au stand, ce qui était très utile pour lui alors qu'il poursuit son intégration au sein de l'équipe et se familiarise avec toutes nos procédures", se délecte Guillaume Rocquelin, directeur de l'ingénierie course. "Nous avons eu quelques petits problèmes – rien d'énorme, et cela n'a pas affecté notre programme d'ingénierie. D'une certaine manière, ce sont des choses que l'on veut découvrir en essais."

Lire aussi :

"Hormis ces pépins, cela a été une nouvelle journée solide. Il est clair que nous n'étions pas en quête de chronos, nous n'avons utilisé que l'un des composés plus durs, il n'y a donc aucune véritable conclusion à tirer de la feuille des temps globale. Dans l'ensemble, ce sont deux bonnes journées, et nous espérons conclure les essais avec une nouvelle journée productive demain."

Parmi les pépins mentionnés par Rocquelin, il y a cet étonnant incident où, lorsque Pérez est sorti de l'aspiration de la Williams de Nicholas Latifi, son capot moteur s'est désintégré, provoquant un drapeau rouge. De quoi être inquiet ? "Non, pas vraiment", tempère le pilote Red Bull. "Comme vous l'avez vu à la télé, je sentais quand c'est arrivé que la voiture paraissait un peu plus difficile, mais à part ça, je pense que l'équipe résout le problème."

"Nous n'avons pas perdu beaucoup de notre temps de piste. En fait, c'était pareil pour tout le monde, car il y a eu un drapeau rouge, malheureusement pour les autres. Globalement, je pense que ça a été une bonne journée. Les conditions sont très délicates, très différentes d'hier. Nous avons plein de travail et de développement à faire à partir de là."

Quant à l'équilibre de la RB16B, il conclut : "Je suis encore en train de m'y habituer. Je vois manifestement le potentiel de la voiture. Je suis juste enthousiaste."

partages
commentaires

Voir aussi :

Ricciardo pas encore habitué aux freins de la McLaren

Article précédent

Ricciardo pas encore habitué aux freins de la McLaren

Article suivant

Vettel certain que Mercedes traitera équitablement Aston Martin

Vettel certain que Mercedes traitera équitablement Aston Martin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux
Catégorie Samedi
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Red Bull Racing
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021