Gasly : Sans Anthoine, je n'en serais pas là aujourd'hui

Pierre Gasly rend un vibrant hommage à son ami Anthoine Hubert, près d'un an après sa mort dans une course de Formule 2.

Gasly : Sans Anthoine, je n'en serais pas là aujourd'hui

Le 31 août marquera le premier anniversaire du terrible accident qui a coûté la vie à Anthoine Hubert à Spa-Francorchamps, secouant tout le paddock – surtout les pilotes francophones qui ont grandi avec lui. Pierre Gasly a particulièrement été touché, lui qui ne cache pas avoir "des milliers de souvenirs d'Anthoine". Enfants, ils ont roulé l'un contre l'autre en karting ; adolescents, ils ont habité et étudié ensemble dans la section sport-études de la FFSA au Mans.

"De mes 13 ans à mes 18 ans, nous étions ensemble de 7h30 pour le petit déjeuner jusqu'à 22h", relate Gasly. "Nous étions dans la même classe, nous nous entraînions ensemble, nous courions ensemble. La compétition était constante : s'il faisait 15 pompes, j'en faisais 16, puis il essayait d'en faire 17. Si nous jouions à la PlayStation, nous y passions des heures, chacun essayant de battre l'autre, sur Gran Turismo ou un jeu de Formule 1."

Lire aussi :

"Il y a beaucoup de choses que je ne peux pas dire à la télévision, mais j'ai des souvenirs fantastiques et nous avons passé d'excellents moments. Surtout à Budapest, mais seuls mes amis peuvent s'en rappeler ! C'était quelqu'un de très intelligent, très motivé dans tout ce qu'il faisait. Et c'est pourquoi j'avais un immense respect pour lui."

Désormais solidement installé dans la catégorie reine du sport automobile, où il a signé un podium en 53 Grands Prix avec Red Bull et Toro Rosso/AlphaTauri, Gasly est convaincu qu'il n'en serait pas là sans son ami.

"Nous étions rivaux, mais en même temps, je sais que je n'aurais jamais réussi ce que j'ai accompli si je n'avais pas grandi avec lui, car nous nous poussions tellement dans nos retranchements, que ce soit en piste ou en dehors : cela a fait de moi un meilleur athlète, un meilleur pilote, cela m'a toujours poussé à faire plus, à tirer davantage de moi-même", détaille le Français. "Cela a joué un rôle dans mon développement personnel, en tant qu'homme et que pilote. Et je ne peux qu'en être reconnaissant."

Anthoine Hubert, Arden

"Je parle souvent de lui avec mes amis, car nous avions beaucoup d'amis en commun. Après Budapest l'an dernier, j'ai dîné avec lui le dimanche soir, nous avons partagé un bon moment avec sa copine et un autre ami. C'est la dernière fois que je l'ai vu. Il a été l'un des premiers à m'envoyer un message quand Red Bull a décidé de me renvoyer chez Toro Rosso [trois semaines avant l'accident, ndlr]. Bref, pour moi, c'est très dur d'accepter qu'il ne soit plus parmi nous."

À l'instar d'un certain nombre de ses pairs, Gasly est allé ce jeudi poser des fleurs à la sortie du Raidillon, là où a eu lieu l'accident d'Hubert. Le Normand ne cache pas que revenir à Spa-Francorchamps a été source d'inquiétude pour lui : "On ne sait jamais vraiment comment on réagit à ça. Je dois dire que ce matin, c'était assez dur et étrange, car Spa est mon circuit préféré et je suis toujours venu ici avec de très bons souvenirs de ma première victoire en monoplace en Formule 4, de mes courses en Formule Renault et en GP2."

"Cette année, c'est une autre histoire : dès que je mets le pied dans le paddock, j'ai ces images qui me reviennent à l'esprit, des choses que je ne veux pas accepter ou que je peine à accepter. Même quand je faisais le tour du circuit à pied… j'ai juste du mal à réaliser que c'est vraiment arrivé. Malheureusement, c'est la simple vérité, la réalité. C'est le danger de notre sport. Non, ça n'a pas été facile."

partages
commentaires

Voir aussi :

Photos - Jeudi à Spa-Francorchamps

Article précédent

Photos - Jeudi à Spa-Francorchamps

Article suivant

Un an après sa victoire, Leclerc se prépare à souffrir à Spa

Un an après sa victoire, Leclerc se prépare à souffrir à Spa
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021