Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
8 jours

Pourquoi Hamilton était plus lent que prévu en qualifs

partages
commentaires
Pourquoi Hamilton était plus lent que prévu en qualifs
Par :
6 nov. 2019 à 18:45

Mercedes a révélé la cause de la contre-performance de Lewis Hamilton lors des qualifications du Grand Prix des États-Unis, à Austin.

Sur le Circuit des Amériques, Lewis Hamilton n'a pu faire mieux que cinquième en qualifications, une contre-performance inédite, sauf panne, depuis la saison 2017 de Formule 1. Cela ne s'est pas joué à grand-chose, puisque le Britannique était à moins de trois dixièmes de la pole position ; de plus, l'on apprend désormais qu'il a été victime d'une mauvaise manipulation sur son volant lorsque la piste était dans les meilleures conditions – lors du premier run en Q3.

Lire aussi :

"Au fil du tour, sous sa main droite, il y a une petite molette qui ajuste le frein moteur", explique James Vowles, responsable stratégie chez Mercedes. "Normalement, elle est protégée, mais ce qui s'est passé, c'est que la protection a été arrachée par accident. Au fil du tour, chaque fois qu'il tournait le volant, il modifiait involontairement le frein moteur, et cela lui a fait perdre en performance vers la fin du tour. Les mécaniciens l'ont remarqué à la seconde où la voiture est rentrée au stand, mais ce premier run a évidemment été compromis en conséquence."

Mercedes AMG F1 W09 steering

Hamilton n'est ensuite pas parvenu à améliorer dans sa deuxième tentative, pas plus que ses rivaux. "On a vu que tout le monde était plus lent dans le second run, la piste était légèrement moins bonne ; le vent a un peu changé, la température de la piste a un peu changé, et Lewis n'a pas pu concourir à l'avant, ce qui a assuré sa cinquième position sur la grille", conclut Vowles.

Hamilton s'est néanmoins hissé à la troisième place dès le premier tour, notamment grâce à un remarquable dépassement par l'extérieur sur Sebastian Vettel, et s'est battu pour la victoire face à son coéquipier Valtteri Bottas avant de remporter un sixième titre mondial.

Article suivant
McLaren : Nos arrêts ne sont pas "au niveau des top teams"

Article précédent

McLaren : Nos arrêts ne sont pas "au niveau des top teams"

Article suivant

Hamilton a combattu des "démons" pendant la saison 2019

Hamilton a combattu des "démons" pendant la saison 2019
Charger les commentaires