Qualifs - 98e pole pour un Hamilton intouchable

Lewis Hamilton peut encore atteindre la barre symbolique des 100 pole positions en carrière cette saison grâce à une impressionnante performance au Grand Prix de Bahreïn, où il n'a jamais été menacé en qualifications.

Qualifs - 98e pole pour un Hamilton intouchable

Q1 - Russell se sauve, encore une fois

Max Verstappen a lancé les hostilités dans la nuit bahreïnie avec un 1'28"885 en pneus tendres, lui qui était déjà le plus rapide en Essais Libres 3. Le DRS de la Red Bull était désormais réparé.

Lire aussi :

La plupart des pilotes ont patienté et ont pris la piste à onze minutes du drapeau à damier, et Lewis Hamilton a d'emblée relégué Verstappen à une demi-seconde, tournant en 1'28"343. Valtteri Bottas n'a pas su rivaliser avec son coéquipier, auteur d'un temps de 1'28"767, alors que Pierre Gasly et Carlos Sainz étaient à moins d'un dixième de Verstappen, Sergio Pérez et Esteban Ocon se trouvant deux dixièmes plus loin.

Comme en EL3, Antonio Giovinazzi a impressionné avec le 13e chrono provisoire, alors que les Williams, les Haas et l'autre Alfa Romeo étaient dans la zone rouge, Nicholas Latifi dernier à une demi-seconde de son coéquipier George Russell. Gêné par un groupe de voitures dans son tour, Charles Leclerc était également menacé, 15e, derrière Lance Stroll, qui a roulé en mediums et non en tendres.

Tous les pilotes en fond de classement ont amélioré en fin de séance, notamment Stroll, qui a pris la deuxième place en 1'28"679 devant Alexander Albon, 1'28"732. Russell est parvenu à se sauver avec une très belle 14e place en 1'29"294, devançant Latifi de près d'une seconde. Le Canadien était éliminé, tout comme Giovinazzi, Kimi Räikkönen, Kevin Magnussen et Romain Grosjean. "J'ai trop attaqué. Je voulais me faire plaisir, mais cette voiture ne permet pas de prendre du plaisir", a déploré le Français à la radio.

Éliminés en Q1 : Giovinazzi, Räikkönen, Magnussen, Grosjean, Latifi

Q2 - Les Ferrari dehors

Tous les concurrents ont pris la piste en mediums au début de la Q2, à l'exception des AlphaTauri en tendres et de Russell, resté au stand. L'objectif était évidemment de prendre le départ de la course avec ce composé, la réglementation imposant aux pilotes accédant à la Q3 de chausser les pneus utilisés en Q2. Cependant, personne n'a pu réaliser de tour chronométré, car Sainz est parti en tête-à-queue au premier virage, manifestement victime d'un problème technique. Il n'a pu repartir, et le drapeau rouge a été agité.

Il ne restait que neuf minutes au compteur quand le feu est passé au vert. Encore une fois, Verstappen a signé le premier chrono, et pas des moindres : un 1'28"025, le meilleur temps du week-end jusque-là. Mais cette marque n'a pas résisté au premier assaut de Hamilton, qui a établi un nouveau record du circuit : 1'27"586 ! Bottas n'a pu faire mieux que 1'28"063. Albon, Lando Norris et Pérez étaient à plus d'une seconde et ont dû reprendre la piste par la suite, les deux premiers en tendres, le troisième en mediums rodés ; les autres ont attendu la toute fin de séance pour faire un tour chronométré.

Les mediums ont donc été privilégiés par l'ensemble du plateau, à l'exception d'Albon, Norris et Russell. Contre toute attente, les chronos en fin de séance étaient particulièrement médiocres, et AlphaTauri a placé ses deux monoplaces en Q3, de justesse, aux dépens des Ferrari, de Stroll, de Russell et, évidemment, de Sainz.

Éliminés en Q2 : Vettel, Leclerc, Stroll, Russell, Sainz

Q3 - Hamilton sans rival

Le début de la Q3 a été le théâtre de stratégies différentes : Daniel Ricciardo, Albon, Norris et Daniil Kvyat en tendres rodés, les autres en tendres neufs. Sans surprise, les pilotes en pneus rodés fermaient la marche. Hamilton a échoué à un dixième de son propre record du circuit, auteur d'un 1'27"677, mais c'était quand même la pole position provisoire, devant Verstappen (1'27"823) et Bottas (1"27"921). Pérez était dans un no man's land en 1'28"470, Gasly menant le reste du classement en 1'28"814.

Si le moindre doute existait encore, Hamilton y a mis un terme en améliorant le record du circuit, en 1'27"264 ! Bottas (1"27"553) et Verstappen (1'27"678) étaient impuissants. Tous les pilotes étaient en pneus neufs pour ce dernier run, et Albon s'est hissé au quatrième rang de justesse, à six dixièmes de son coéquipier. Pérez était le meilleur des autres, devançant Ricciardo, Ocon et Gasly d'un souffle. Norris et Kvyat complétaient le top 10.

Bahrain Grand Prix de Bahreïn - Qualifications

Q1

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'28.343  
2 Canada Lance Stroll Racing Point 1'28.679 0.336
3 Thailand Alexander Albon Red Bull 1'28.732 0.389
4 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'28.767 0.424
5 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'28.885 0.542
6 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'28.971 0.628
7 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 1'28.975 0.632
8 Australia Daniel Ricciardo Renault 1'29.005 0.662
9 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'29.137 0.794
10 Germany Sebastian Vettel Ferrari 1'29.142 0.799

Q2

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'27.586  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'28.025 0.439
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'28.063 0.477
4 Australia Daniel Ricciardo Renault 1'28.648 1.062
5 Thailand Alexander Albon Red Bull 1'28.749 1.163
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'28.877 1.291
7 Mexico Sergio Pérez Racing Point 1'28.894 1.308
8 France Esteban Ocon Renault 1'28.937 1.351
9 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 1'28.944 1.358
10 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'29.008 1.422

Q3

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'27.264  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'27.553 0.289
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'27.678 0.414
4 Thailand Alexander Albon Red Bull 1'28.274 1.010
5 Mexico Sergio Pérez Racing Point 1'28.322 1.058
6 Australia Daniel Ricciardo Renault 1'28.417 1.153
7 France Esteban Ocon Renault 1'28.419 1.155
8 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'28.448 1.184
9 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'28.542 1.278
10 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 1'28.618 1.354

partages
commentaires
Vettel pourra-t-il à nouveau combattre le "requin affamé" Alonso ?

Article précédent

Vettel pourra-t-il à nouveau combattre le "requin affamé" Alonso ?

Article suivant

La grille de départ du Grand Prix de Bahreïn

La grille de départ du Grand Prix de Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Qualifs
Lieu Bahrain International Circuit
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021