Laisser les pilotes être contaminés : l'effarante idée de Marko

Helmut Marko a confirmé qu'il avait proposé l'organisation d'un camp d'entraînement pour tous les pilotes Red Bull... estimant que le moment était opportun pour qu'ils contractent le COVID-19.

Laisser les pilotes être contaminés : l'effarante idée de Marko

Alors que la rumeur courait la semaine dernière, Helmut Marko a lui-même confirmé l'idée pour le moins étonnante qu'il a eue : provoquer une contamination délibérée des pilotes du giron Red Bull au COVID-19 afin de pouvoir passer à autre chose. Jamais effrayé par les polémiques qu'il peut lancer, le consultant de Red Bull explique qu'il souhaitait organiser un camp d'entraînement regroupant tous les pilotes du programme autrichien, ce qui aurait permis de travailler collectivement sur le physique et le mental... et éventuellement de contracter le nouveau coronavirus, qui provoque une pandémie et une crise mondiale depuis plusieurs semaines désormais. 

Lire aussi :

"Nous avons quatre pilotes de Formule 1, et huit ou dix juniors", rappelle Helmut Marko dans une interview accordée à la chaîne autrichienne ORF. "L'idée était d'organiser un camp où nous aurions pu combler ce temps mort mentalement et physiquement. Et ça aurait été le moment idéal pour que l'infection se produise." Et l'Autrichien d'ajouter qu'un tel scénario visant à immuniser les pilotes ne l'aurait pas inquiété plus que cela, au contraire : "Ce sont tous de jeunes hommes en excellente santé. Ainsi, ils auraient été préparés pour le moment où la saison débutait, et on pouvait être prêt pour ce qui sera probablement un championnat très dur une fois qu'il commencera."

Cette idée de camp d'entraînement ne verra toutefois pas le jour. "Disons-le ainsi : ça n'a pas été bien accueilli", grimace Helmut Marko. Ce dernier a notamment révélé que Max Verstappen était en panique face à l'idée même d'être infecté par le COVID-19. Cette effarante proposition a donc été mise au placard, et chaque pilote continue de se préparer individuellement et à sa manière, tandis que les huit premiers Grands Prix de la saisons ont d'ores et déjà été reportés ou annulés.

"Max, par exemple, je crois qu'il fait plus de courses que dans la réalité", souligne Marko. "Il fait du simracing et parfois il prend part à plusieurs courses par jour. En même temps, ils ont leur propre physio, auquel ils ont recourt pour des exercices physiques. C'est idéal pour travailler actuellement. S'il y a une saison avec 15 à 18 Grands Prix, elle sera très, très dure, et il est impossible d'améliorer sa forme physique pendant la saison. Donc c'est idéal d'utiliser la période actuelle."

Avec Christian Nimmervoll  

partages
commentaires
Ricciardo est attristé par l'annulation du GP de Monaco

Article précédent

Ricciardo est attristé par l'annulation du GP de Monaco

Article suivant

Choisir sa meilleure photo de F1 quand on en a pris des millions

Choisir sa meilleure photo de F1 quand on en a pris des millions
Charger les commentaires
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021