Sauber nie le remplacement de Räikkönen par Leclerc dès la mi-saison

partages
commentaires
Sauber nie le remplacement de Räikkönen par Leclerc dès la mi-saison
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
29 juin 2018 à 15:05

L'agressivité des rumeurs envoyant Charles Leclerc chez Ferrari a gagné en intensité dans le paddock du Red Bull Ring, alors que certains assurent qu'il est possible de voir Räikkönen débarqué en cours de saison.

Charles Leclerc, Sauber
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber
Charles Leclerc, Sauber and Marcus Ericsson, Sauber sur scène
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Charles Leclerc, Sauber
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Charles Leclerc, Sauber signe des autographes pour les fans
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, fait des étincelles
Charles Leclerc, Sauber parcourt la piste à pied avec Ruth Buscombe, responsable de la stratégie de Sauber
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, bloque une roue
Charles Leclerc, Sauber

Kimi Räikkönen pourrait-il voir Ferrari racheter le terme de son contrat en place pour la seconde fois de sa carrière afin de faire place à un autre pilote ? Frédéric Vasseur, directeur de l'équipe Sauber, assure qu'il n'y a eu aucune discussion entre Ferrari et Charles Leclerc visant à faire passer le jeune Monégasque dans le baquet de Kimi Räikkönen dès ce milieu de saison 2018.

Alors que les bruits de couloirs faisant état d'un intérêt prononcé de Ferrari pour Leclerc gagnent en épaisseur depuis quelques semaines en vue de la saison 2019, des scénarios cette fois bien plus spéculatifs sont apparus dans le paddock autrichien, en cette fin de semaine, suggérant que le président de Ferrari Sergio Marchionne désirerait opérer un changement dès cet été entre Räikkönen et Leclerc.

"Nous avons un contrat jusqu'au terme de la saison et n'avons pas parlé du futur jusqu'à présent", a commenté Vasseur. "Je peux comprendre qu'il y ait des rumeurs dans la presse, mais rien à voir avec la réalité. Nous sommes concentrés sur notre travail ; Charles est concentré sur le projet Sauber et le futur sera discuté plus tard."

Interrogé plus spécifiquement sur la véracité d'une approche entre le pilote de 20 ans et Ferrari pour quelque moment que ce soit, Vasseur a répété que cela "n'a pas été mis sur la table pour le moment".

Leclerc a terminé à quatre reprises dans les points lors des cinq dernières courses, et s'est qualifié en Q3 lors du dernier Grand Prix en date, sur le tracé Paul Ricard. Interrogé par Motorsport.com sur la sagesse de faire éventuellement passer un pilote d'un team à un autre en cours de saison, Vasseur s'est montré catégorique : "Non. Je pense qu'il est mieux de terminer la saison et d'avoir une approche et une vitesse de processus normales. Ce n'est pas évident."

"Au cœur de toutes les discussions"

Leclerc a remporté coup sur coup les titres GP3 et GP2 et est monté en F1 avec de grandes attentes autour de lui, jusqu'à présent concrétisées de la plus belle des manières. Après avoir connu quelques difficultés d'adaptation à sa machine pendant les premières manches de la saison, le Monégasque a trouvé ses repères avec application et renforce sa compréhension des réglages de base nécessaires à l'obtention d'une auto avec laquelle il se trouve à l'aise pour aller placer la Sauber à un niveau inattendu en début de saison.

"Vous êtes revenus vers moi [en Chine, après le tête-à-queue de Leclerc, ndlr] en disant : 'Charles ne réalise pas de performances, comment expliquer la situation ?' Il était profondément dans la merde et la semaine suivante c'est un Champion du monde", ironise Vasseur pour illustrer le fait qu'il est important de ne pas brûler les étapes au cours d'une première saison complète en F1. "Nous devons prendre les choses avec calme. Il fait un bon boulot, c'est certain. Il progresse mais il n'est pas Champion du monde. S'il rencontre des soucis sur les prochaines courses, et ce sera le cas, car on ne peut pas avoir une page immaculée sur toute la saison, je ne veux pas que Charles se fasse détruire par quiconque. Il a une très bonne courbe de progression et il monte en puissance. Je suis très heureux et très fier du travail qu'il a accompli. Mais il n'est pas Champion du monde."

Pour l'heure, Leclerc compose bien avec toutes les spéculations entourant son avenir en rouge, observe Vasseur.

"Il y a six mois, il était dans le paddock F2 et plus ou moins personne ne le connaissait. Il y a une énorme différence entre la fin de novembre, à Abu Dhabi, et aujourd'hui, où il est au cœur de toutes les discussions. Je suis impressionné par à quel point il reste calme."

Article suivant
EL2 - Hamilton continue de se faire en tendres

Article précédent

EL2 - Hamilton continue de se faire en tendres

Article suivant

Ricciardo troublé par le faible écart entre les gommes

Ricciardo troublé par le faible écart entre les gommes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Sauber , Ferrari Boutique
Auteur Scott Mitchell
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu