Trois runs avec la Renault R25 pour Alonso à Abu Dhabi

La présence de Fernando Alonso au volant de la R25 à Abu Dhabi symbolisera le passage de témoin entre Renault et Alpine en F1.

Trois runs avec la Renault R25 pour Alonso à Abu Dhabi

Après avoir annoncé la nouvelle la semaine dernière, Renault a donné les détails du roulage qu'effectuera ce week-end Fernando Alonso au volant de la R25 avec laquelle il a décroché son premier titre mondial en 2005. Le Losange a tenu à organiser cet événement afin de marquer le "passage de témoin" qui se prépare, puisque l'équipe d'usine deviendra Alpine en 2021, après une histoire faite de 399 départs en Grand Prix et couronnée de 35 succès.

Propulsée par un V10 Renault, la R25 a signé huit succès en 2005 aux mains d'Alonso et de son coéquipier de l'époque, Giancarlo Fisichella. La monoplace bleue et jaune s'était notamment imposée à Magny-Cours lors du Grand Prix de France, dans la conquête du doublé au championnat.

Lire aussi :

La R25 a roulé pour la dernière fois lors d'une démonstration en 2006 avant d'intégrer la collection de la marque. Il a donc fallu mener un projet de restauration, qui a été lancé il y a deux ans et a été menée par Renault dans ses usines d'Enstone et Viry-Châtillon, en collaboration avec l'entreprise allemande Rennwerk.

"La restauration du châssis a débuté en 2019 avec Rennwerk afin de faire rouler la voiture au Grand Prix de France 2020, avant le report du projet en raison de la pandémie de COVID-19", explique Renault. "Le programme a toutefois redémarré en octobre 2020 et a nécessité plus de cinquante heures de travail pour réviser le moteur à Viry. À peine deux semaines plus tard, le V10 a pris vie à l’atelier de Rennwerk et la R25 effectuait son premier roulage sur le circuit de La Ferté-Gaucher dès la mi-novembre."

Avant de faire l'an prochain son retour en Formule 1 chez Alpine, aux côtés d'Esteban Ocon, Fernando Alonso effectuera trois démonstrations à bord de la R25 lors du Grand Prix d'Abu Dhabi, vendredi, samedi et dimanche. Le double Champion du monde est ensuite attendu au volant de la R.S.20 pour la séance d'essais programmée le mardi 15 décembre sur ce même tracé. 

"Il est très émouvant de voir la R25 faire à nouveau rugir son moteur, et la présence de Fernando au volant est la cerise sur le gâteau", se réjouit Cyril Abiteboul, directeur de Renault. "Cette association a marqué les esprits en F1 avec l’un des plus beaux exploits de Renault en sport automobile. Si la voiture symbolise nos réalisations passées, Fernando reflète notre forte ambition de succès pour retrouver ces moments et ces émotions incroyables. Bien sûr, tous les résultats seront désormais sous le nom Alpine, mais nos futurs succès seront tous un hommage à cette période exceptionnelle de l’histoire de Renault en F1."

partages
commentaires
Quels éléments pour 2021 les équipes ont-elles déjà testés ?

Article précédent

Quels éléments pour 2021 les équipes ont-elles déjà testés ?

Article suivant

Russell "a manqué" à Williams lors du Grand Prix de Sakhir

Russell "a manqué" à Williams lors du Grand Prix de Sakhir
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021