Ricciardo s'est amusé dans le "labyrinthe" de Djeddah

Décontenancé par les nombreux virages du circuit de Djeddah, Daniel Ricciardo a malgré tout pris du plaisir au volant de sa McLaren lors de la première journée d'essais du Grand Prix d'Arabie saoudite.

Ricciardo s'est amusé dans le "labyrinthe" de Djeddah

Daniel Ricciardo et les 19 autres pilotes de Formule 1 ont découvert vendredi le circuit urbain de Djeddah, en Arabie saoudite. Les deux séances d'essais libres au programme leur ont permis d'apprivoiser un circuit très difficile puisque les vitesses sont élevées et les murs rapprochés. De plus, Djeddah comporte de nombreux virages, 27 au total, et sur ce point, le pilote McLaren a expliqué qu'il avait eu besoin de faire travailler sa mémoire, et cela n'a pas gâché le plaisir pris en piste.

"C'était très amusant", a-t-il lancé. "[Le circuit] vous tient en haleine mais il est amusant, c'est un bon circuit. [Il est] très rapide mais très fluide. Les virages se ressemblent encore un peu, donc on doit se dire à chaque virage : 'C'est ce virage-ci, c'est ce virage-là, quatrième rapport, OK, maintenant le cinquième'. C'est un labyrinthe, mais c'est très amusant et il y a beaucoup d'adhérence. Donc sur une piste comme celle-ci, rapide, c'est agréable d'avoir ce genre de sensations."

Son coéquipier Lando Norris a également fait les éloges d'un circuit qui demande une concentration maximale compte tenu des virages à haute vitesse. "C'est un circuit très difficile, il faut beaucoup de concentration", a-t-il affirmé.

"Sur un circuit en ville comme Monaco, il faut beaucoup de concentration sur une grande partie du circuit mais on peut se détendre un peu dans les portions lentes et il devient un peu plus facile de juger la distance avec le mur. Ici [à Djeddah], tout est rapide et il est beaucoup plus difficile de juger cette distance. C'est donc beaucoup plus difficile de se concentrer et, surtout, ça va être difficile en course. Mais c'est un circuit amusant, surtout dans le premier secteur avec les barrières et le rythme dans cette portion."

Sur la feuille des temps, la journée de McLaren a été nettement moins amusante. Ricciardo a mené les efforts de l'écurie britannique, signant le huitième meilleur temps en EL1 puis le 11e en EL2, à près d'une seconde la référence établie par Lewis Hamilton. Norris a quant à lui terminé 13e puis 12e. Mais en dépit de ces débuts discrets, Ricciardo est convaincu que le profil du circuit de Djeddah met en lumière les qualités de sa MCL35M. Le pilote australien s'attend donc à décrocher un meilleur résultat que lors des récents Grands Prix.

"Je pense que l'on peut être plus performants", a estimé Ricciardo. "En regardant certains de nos rivaux, je pense que nous pouvons être performants sur ce genre de circuit. Je continue de penser que c'est un circuit qui nous convient, peut-être plus que ceux que nous avons visités au cours des derniers week-ends. Je pense que nous trouverons ces dixièmes demain. Bien sûr, ils ne tomberont pas tout crus dans l'assiette, il faudra travailler dur, et nous devons encore comprendre plusieurs choses ce soir."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hamilton : La F1 est dans une "zone de danger" à Djeddah
Article précédent

Hamilton : La F1 est dans une "zone de danger" à Djeddah

Article suivant

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021