Hamilton : La F1 est dans une "zone de danger" à Djeddah

Lewis Hamilton estime que la situation délicate en matière de trafic au Grand Prix d'Arabie Saoudite de Formule 1 place les pilotes dans une "zone de danger".

Les caractéristiques de haute vitesse du circuit de Djeddah, avec des virages en aveugle et une piste étroite menant au dernier virage, font que les pilotes qui effectuent des tours à fond ne peuvent voir les voitures plus lentes qui les précèdent qu'au tout dernier moment. Avec des écarts de vitesse considérables entre les F1 qui attendent un espace libre pour démarrer leur tentative et celles qui bouclent un tour, une petite erreur de calcul peut entraîner un gros accident.

Le septuple Champion du monde Lewis Hamilton a déclaré que la situation était loin d'être idéale, lui-même ayant été surpris par le trafic à plusieurs reprises. "C'est assurément bien pire que beaucoup de circuits sur lesquels nous nous rendons : c'est 'Monaco-esque'", a-t-il déclaré. "Avec la vitesse d'arrivée sur les autres voitures, ça devient vraiment une zone de danger."

Lando Norris, de McLaren, pense que, les pilotes étant incapables de gérer eux-mêmes la situation du trafic parce qu'ils ne peuvent pas voir à travers les murs, la porte est ouverte à du "chaos" lors des qualifications. "Le trafic va être vraiment compliqué parce que tout le monde va vite. Ce n'est pas que quelqu'un fasse quelque chose de mal, c'est juste que vous ne pouvez pas voir à la sortie d'un virage."

"Bien sûr, mes ingénieurs essaient de me donner des informations à ce sujet, qu'il y a cinq voitures qui attendent devant et des choses comme ça, mais vous avez aussi tout le monde qui vous dépasse, donc ils vont aller devant ; et puis vous vous retrouvez avec huit voitures qui font la queue au dernier virage. Ce sera probablement le chaos, comme toujours, mais peut-être ici plus qu'ailleurs, ce ne sera pas une bonne chose. Mais ça fait partie du jeu. Nous verrons ce que nous pouvons faire."

Lewis Hamilton lors des essais libres du GP d'Arabie saoudite

Lewis Hamilton lors des essais libres du GP d'Arabie saoudite

Malgré les inquiétudes concernant le trafic, Hamilton a déclaré que le circuit était impressionnant en termes de défi proposé et de vitesse. Quand on lui a demandé ce qu'il pensait de la piste, il a répondu : "Rapide. Incroyablement rapide. C'est vraiment incroyablement rapide et il y a beaucoup d'adhérence aussi. Mais vraiment agréable. Une fois que vous avez le rythme, c'est une belle piste."

Norris a ajouté que la nature rapide du tracé saoudien faisait que le niveau de concentration était beaucoup plus élevé qu'il ne le serait à Monaco. "C'est un circuit très délicat : nous avons besoin de beaucoup de concentration, parce que c'est aussi très rapide. Sur un circuit urbain comme Monaco, sur une grande partie du circuit vous devez beaucoup vous concentrer, mais une portion est aussi très lente, donc vous pouvez vous détendre un peu. Et c'est un peu plus facile de juger où se trouve le mur et ainsi de suite."

"Alors qu'ici, tout est à haute vitesse, donc juger la distance par rapport aux murs est beaucoup plus délicat. Ça rend la concentration beaucoup plus compliquée. Ça va être difficile en course, surtout, mais c'est un circuit amusant : surtout le premier secteur. Avec les barrières et le flow de toute la section, c'est très amusant."

Lire aussi :
partages
commentaires
Red Bull a "désespérément besoin" de Pérez aux avant-postes
Article précédent

Red Bull a "désespérément besoin" de Pérez aux avant-postes

Article suivant

Ricciardo s'est amusé dans le "labyrinthe" de Djeddah

Ricciardo s'est amusé dans le "labyrinthe" de Djeddah
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021