Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
Événement terminé
31 juil.
-
02 août
Événement terminé
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
3 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
10 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
24 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
31 jours
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
38 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
52 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
66 jours
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
80 jours
31 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
88 jours

Ricciardo : Une saison de 10 Grands Prix serait "légitime"

partages
commentaires
Ricciardo : Une saison de 10 Grands Prix serait "légitime"
Par :
29 juin 2020 à 07:32

Daniel Ricciardo a déclaré que la saison 2020 couronnerait un Champion du monde "légitime" à partir de dix Grands Prix.

Pour le moment, le calendrier de la F1 pour la saison 2020 compte huit Grands Prix, tous en Europe entre début juillet et début septembre, mais la discipline reine espère ajouter entre sept et dix épreuves supplémentaires d'ici fin décembre même si la difficulté réside dans l'organisation de courses hors Europe, alors que la pandémie de COVID-19 continue de progresser. À ce jour, le GP d'Italie du 6 septembre est la dernière épreuve annoncée, mais des circuits comme Imola, le Mugello, Portimão ou Hockenheim pourraient rallonger la saison européenne.

S'exprimant dans le cadre du podcast In the Fast Lane de l'Australian Grand Prix Corporation, Daniel Ricciardo a pour sa part estimé que le chiffre idéal pour considérer la saison comme "légitime" et avoir un Champion du monde incontestable serait de dix manches. "Pour l'instant, je dirais que c'est légitime", a ainsi déclaré le pilote Renault.

Lire aussi :

"Si nous ne faisions que quatre ou cinq courses, oui, peut-être que ce ne serait pas le cas. Mais si nous en avons à partir de dix, il y aurait assez de courses pour savoir qui est le Champion, à mon avis. Évidemment, l'atmosphère sera différente dans le paddock sans les fans, au moins pour la première partie de la saison, mais la réalité est que nous allons tous courir. Les mêmes pilotes, les mêmes voitures. Pour moi, la compétition ne va pas changer."

Bien qu'il soit enthousiaste à l'idée de reprendre les courses après une intersaison exceptionnellement longue, Ricciardo a en revanche expliqué qu'il y avait une chose qu'il n'attendait pas avec impatience et à laquelle il va pourtant falloir qu'il se plie : la poursuite des tests par prélèvement nasal par écouvillonnage dans le cadre des mesures prises dans la lutte contre le COVID-19. 

"Une chose dont je suis sûr, parce que j'en ai déjà fait l'expérience, c'est l'ensemble des tests COVID avec le prélèvement nasal... ce n'est pas amusant. Et nous devrons probablement le faire encore 30 fois cette année. Je n'ai pas du tout aimé ça. Je sais que cela va arriver, et ce n'est clairement pas quelque chose que j'attends avec impatience."

À quoi ressemblera un GP de F1 pendant le coronavirus ?

Article précédent

À quoi ressemblera un GP de F1 pendant le coronavirus ?

Article suivant

Le jour où Bottas a convaincu Wolff de le soutenir

Le jour où Bottas a convaincu Wolff de le soutenir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard