Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
41 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
132 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
146 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
174 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
181 jours
12 sept.
Course dans
188 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
202 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
216 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours

Russell : Perdre deux fois la victoire à Bahreïn "fait vraiment mal".

George Russell a admis que le fait de perdre sa première victoire en Formule 1 lors du Grand Prix de Sakhir de dimanche "a vraiment fait mal" suite à un mélange de pneus par son équipes aux stands, puis une crevaison tardive alors qu'il attaquait avec vista Sergio Pérez et menaçait celui-ci.

Pour sa première apparition en tant que remplaçant de Lewis Hamilton chez Mercedes, George Russell a dominé la majeure partie de la course après avoir pris la tête à son coéquipier Valtteri Bottas dès le virage 1. Le Britannique a ensuite compté jusqu'à plus de cinq secondes d'avance sur Bottas après leur seul arrêt aux stands prévu, mais une période de Safety Car a ensuite neutralisé la course.

A cette occasion, Mercedes a tenté un double-arrêt de ses voitures dans les stands en faisant entrer Russell devant Bottas. Mais le team a inversé les pneus et a placé un train destiné à la voiture de Bottas sur celle de Russell. Le cafouillage se prolongeait sur l'auto de Bottas pendant de longues secondes avant que l'équipe ne se trouve contrainte de rappeler Russell aux stands pour chausser les bonnes enveloppes, le faisant chuter à la cinquième place pour le restart. L'opération a également déclenché une enquête des commissaires sportifs après la course.

Lire aussi :

Malgré tout cela, Russell semblait en mesure de ravir la victoire et écrire un compte de fées en allant chercher "sa" victoire dans l'adversité, à force de dépassements dans les ultimes passages. C'est alors qu'il était parvenu à remonter à la deuxième place, et qu'il ne comptait plus que deux secondes de retard sur le leader de la course avec des temps au tour plus rapides de 0''4 que ceux du leader Sergio Perez, qu'il a subi une crevaison lente l'obligeant à passer encore une fois aux stands.

 

Ressorti quinzième avec plus que quelques kilomètres à parcourir, le pilote britannique s'est battu avec héroïsme pour revenir à la neuvième place et a gagné un point supplémentaire pour le meilleur tour en course.

"Il y a eu des courses où on m'a enlevé des victoires, mais deux fois, je n'arrivais pas à y croire", a déclaré Russell à l'arrivée. "Je ne pouvais pas croire ce qui se passait. J'ai eu le cœur brisé, j'avais la course sous contrôle, surtout au début, et puis évidemment la voiture de sécurité est sortie, ce qui était ennuyeux. Mais je me sentais à l'aise. J'ai fait quelques bons dépassements, j'étais excité, j'étais prêt à poursuivre Sergio pour récupérer la victoire, et ça aurait été serré, mais nous l'aurions fait ! Et puis ça nous a encore échappé. Donc voilà, c'est la course."

Russell a reconnu que ce week-end de Grand Prix, et ce dimanche en particulier, ont constitué des montagnes russes d'émotions. Le jeune homme s'est empressé d'aller trouver du réconfort en parlant à ses parents juste après la course. "Si vous m'aviez dit au début de ce week-end que j'aurais marqué des points, j'aurais dit OK, ça va être un week-end assez fantastique !", plaisante Russell. "Mais si l'on m'avait dit que je serais en tête de la course, et terminé...[pause] Argh ! Je ne sais pas ! Ça m'a vraiment fait mal, honnêtement. Ça m'a vraiment fait mal quand je suis sorti de la voiture. J'ai tout de suite parlé à mes parents. Je sais qu'ils le ressentaient. Ils ont dit : 'tu as de quoi être fier'. Pareil pour Toto [Wolff] et James [Vowles] et Bono. On s'est serré dans les bras. J'espère avoir donné à Toto quelques problèmes à régler pour l'avenir. Je suis heureux et fier !"

Lire aussi :

partages
commentaires
Russell sous enquête des commissaires au GP de Sakhir

Article précédent

Russell sous enquête des commissaires au GP de Sakhir

Article suivant

Mercedes explique sa "connerie monumentale" au stand à Sakhir

Mercedes explique sa "connerie monumentale" au stand à Sakhir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Sakhir
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes George Russell
Équipes Mercedes
Auteur Guillaume Navarro
Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021