Sainz comprend l'exagération des rivalités dans Drive to Survive

Carlos Sainz admet que sa prétendue rivalité avec Daniel Ricciardo, mise en avant dans un épisode de la série Netflix "Drive to Survive", était exagérée, mais ne voit pas de problème à cela.

Sainz comprend l'exagération des rivalités dans Drive to Survive

Fin février, Netflix a mis en ligne la seconde saison de son documentaire consacré aux coulisses de la Formule 1, Drive to Survive. Celle-ci met en lumière plusieurs événements survenus dans le paddock, mais les caméras du géant du streaming n'ont pas forcément eu accès à tous les moments cruciaux au sein des équipes. Selon Carlos Sainz Jr., qui est au centre d'un épisode dans lequel sa prétendue rivalité avec Daniel Ricciardo est mise en avant, cette scénarisation n'est pas choquante puisque l'objectif du documentaire est aussi de rendre la F1 palpitante pour un public qui n'y est pas initié.

"C'était sympa, ça m'a plu", a déclaré Sainz à Motorsport.com, au sujet de cette seconde saison de Drive to Survive. "La rivalité avec Daniel était probablement un peu exagérée, comme vous avez pu vous le demander. Mais dans le même temps, beaucoup de nos fans américains m'ont dit que les épisodes et le programme lui-même les avaient passionnés, je pense que ça a un grand effet auprès de la F1. Donc même s'ils ont parfois exagéré les rivalités, je trouve ça bien, et je pense que c'est une bonne chose pour la F1. Pourquoi ne pas dramatiser tout un peu plus ? Ça me va."

Lire aussi :

Romain Grosjean, comme l'an dernier, a été au cœur d'une partie de la série avec son équipe Haas, et a tenu à souligner la production du documentaire, dont il juge la qualité "incroyable". Néanmoins, le Français est d'accord avec Sainz sur le fait que le documentaire n'a pas parfaitement collé à la réalité. Les pires difficultés de Haas sont montrées dans l'épisode 2, qui se concentre sur l'accrochage entre Grosjean et Kevin Magnussen à Silverstone, mais le pilote tricolore insiste sur le fait que les coulisses ne sont pas montrées dans leur intégralité.

"Quand vous connaissez ce monde de l'intérieur, ça ne montre pas tout", a déclaré Grosjean. "Certaines équipes ont été plus ouvertes que d'autres. Mais j'aime bien [la série], c'est intéressant. Si vous me demandez ce que je pense de l'épisode sur Haas, je dirais que j'aurais aimé voir davantage le travail fourni par les gars en coulisses, car on a tous vu la situation terrible dans laquelle nous étions. Je crois qu'ils auraient pu montrer un peu plus le travail effectué pour essayer de sortir du trou. Mais je présume que ça n'était pas dans le scénario."

Avec Luke Smith

partages
commentaires
Il y a 11 ans : l'arrivée remarquée de Brawn GP en F1

Article précédent

Il y a 11 ans : l'arrivée remarquée de Brawn GP en F1

Article suivant

Webber : Hamilton est "plus propre" que Schumacher

Webber : Hamilton est "plus propre" que Schumacher
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean , Carlos Sainz Jr.
Équipes McLaren , Haas F1 Team
Auteur Emmanuel Touzot
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021