La Scuderia Ferrari petit à petit…

Lors du Grand Prix de Russie, Ferrari a affiché de timides progrès, concrétisés en course par un Charles Leclerc volontaire.

La Scuderia Ferrari petit à petit…

La sixième place de Charles Leclerc au Grand Prix de Russie a permis à Ferrari d'inscrire huit points. Ce modeste score fait du bien à la Scuderia, qui n'avait plus inscrit autant d'unités au championnat constructeurs depuis la deuxième course organisée à Silverstone le mois dernier ! Un tel résultat n'apporte qu'une satisfaction mesurée du côté de Maranello mais permet toutefois d'enrayer la mauvaise série récente, en profitant de facteurs un peu plus favorables : un tracé plus adapté à la SF1000, un meilleur équilibre trouvé sur la monoplace, mais également quelques évolutions qui ont fonctionné comme prévu.

Lire aussi :

Il n'est pas question d'évoquer une immense progression, et tout le monde chez Ferrari se garde bien de le faire. Néanmoins, les choses ont semblé aller dans le bon sens ce week-end en Russie. Les petits développements apportés dessinent une tendance plus positive, qu'il faudra confirmer dans deux semaines au Nürburgring.

"En termes de pilotage, nous ne ressentions pas une grande différence, mais les données disent qu'il y a un petit gain, ce que nous attendions", révèle Charles Leclerc. "C'est déjà positif. J'ai maintenant hâte d'être au prochain Grand Prix, où nous aurons normalement quelque chose de plus important. […] Globalement, nous avons fait du meilleur boulot avec l'équilibre de la voiture. De mon côté, l'équilibre a été assez bon tout au long de la course, ce qui m'a aidé à être performant. C'est sur ce point que j'avais le plus de mal au Mugello, mais cette fois, la voiture était plutôt bonne à piloter. Alors oui, ça m'a aidé à en extraire le maximum."

Le Monégasque relativise l'incidence des évolutions apportées en attendant d'autres nouvelles pièces pour le Grand Prix de l'Eifel, sentiment confirmé par son directeur Mattia Binotto. "Je ne crois pas que ce soit dû aux évolutions", avance même ce dernier. "Elles ont certainement aidé, mais ce n'est pas la raison. Comme l'a dit Charles, nous avions un meilleur équilibre ici, et il y avait aussi les caractéristiques du circuit."

"Nous avons quelques évolutions supplémentaires pour le Nürburgring, mais encore une fois rien de majeur. C'est important pour nous, compte tenu du niveau de compétitivité. Ensuite, nous nous concentrerons principalement sur le diffuseur pour le reste de la saison, mais nous n'avons pas encore défini pour quand ce sera. […] Pour nous, il demeure important de développer la monoplace actuelle avec une vision de l'année prochaine, afin de comprendre ce qui ne va pas sur celle-ci et de le corriger pour l'avenir."

Ces quelques progrès sont toutefois restés très discrets de l'autre côté du garage. Parti à la faute en qualifications, Sebastian Vettel a livré une course quasi anonyme qui l'a mené au 13e rang après s'être élancé 14e. Le quadruple Champion du monde ne retient donc pas grand-chose de positif au terme de son week-end.

"Ma course était évidemment un peu compromise", estime-t-il. "Je ne suis pas satisfait de la performance, donc je ne suis peut-être pas le mieux placé pour juger. Vendredi, les pièces apportaient ce que nous attendions. C'est un très petit pas en matière de performance, pas énorme, mais nous le savions. C'est sûr que ça ne fait pas de mal, et espérons pouvoir confirmer lors des prochains Grands Prix que le rythme est un peu meilleur grâce à ça."

partages
commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2020

Article précédent

Les notes du Grand Prix de Russie 2020

Article suivant

Crash Aitken/Ghiotto : pourquoi les commissaires sont arrivés si tard

Crash Aitken/Ghiotto : pourquoi les commissaires sont arrivés si tard
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021