Pérez pas disposé à s'effacer devant Verstappen sans condition

La lutte pour le titre fait rage entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, mais Sergio Pérez n'est pas prêt à n'importe quel sacrifice pour autant.

Pérez pas disposé à s'effacer devant Verstappen sans condition
Charger le lecteur audio

Les cinq prochains Grands Prix décideront de l'identité du Champion du monde 2021 de Formule 1, et à ce jour, bien malin qui peut prédire de qui il s'agira entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Douze points séparent actuellement les deux prétendants, et le titre pourrait se jouer sur un détail… comme le fait que Sergio Pérez laisse son coéquipier passer sans broncher si le besoin se présente, par exemple.

Avec 137,5 points de déficit sur son chef de file, Pérez est déjà exclu de la course au titre, alors que Valtteri Bottas peut difficilement y prétendre du côté de chez Mercedes, son retard étant de 102,5 longueurs. Pour autant, un Pérez disposant pour la première fois d'une monoplace capable de jouer la victoire n'est pas encore complètement prêt à faire des concessions – surtout à l'approche du Grand Prix du Mexique.

Lorsqu'il lui est demandé s'il serait envisagé qu'il aide Verstappen en course avec des consignes d'équipe, Pérez répond : "C'est compliqué. Il faudrait voir quelle est notre situation dans la course en question. En fin de compte, nous sommes des pilotes qui travaillent en équipe. Le principal résultat est donné à l'équipe. C'est la beauté de la course : les décisions sont prises dans le feu de l'action, en l'espace de quelques secondes. Ce sont des sujets très compliqués."

En effet, le Mexicain rêve d'un podium (voire d'un succès) à domicile sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez, où il pourra compter cette semaine sur le soutien d'un public nombreux. "Je serais fier de pouvoir réaliser l'un de mes rêves d'enfance", ajoute-t-il. "C'est une véritable opportunité qui dépend de mon équipe et moi, d'autres années cela dépendait d'autres facteurs. C'est une possibilité très réelle. Ma motivation est de 100%."

Une chose est sûre : Pérez attend avec impatience le bouleversement technique de l'an prochain, bien qu'il dispose pourtant déjà de ce que l'on peut considérer comme la meilleure monoplace du plateau. "Pour moi, 2022 sera une saison clé dans ma carrière car nous changeons de réglementation et partons de zéro. Ce sera important car je me suis déjà adapté à l'équipe. Ce sera la clé de ce qui va arriver dans les prochaines années de ma carrière. Il est important de prendre un très bon départ et d'être complètement motivé. C'est là que j'espère faire une différence majeure, l'an prochain", conclut-il.

Lire aussi :

Propos recueillis par Luis Ramirez

partages
commentaires
Wolff : La victoire n'est pas un dû pour les nouveaux motoristes
Article précédent

Wolff : La victoire n'est pas un dû pour les nouveaux motoristes

Article suivant

Les pénalités de la concurrence offrent une expérience utile à Haas

Les pénalités de la concurrence offrent une expérience utile à Haas
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021