Steiner répond à Alonso après sa pique sur Haas

Le directeur de Haas, Günther Steiner, pense que Fernando Alonso n'est pas en position de juger les performances des autres en Formule 1 étant donné les difficultés rencontrées par McLaren.

Steiner répond à Alonso après sa pique sur Haas

Alonso et le pilote Haas, Kevin Magnussen, ont été impliqués dans une situation étrange lors de leur dernier tour en qualifications ce samedi, l'Espagnol essayant de dépasser le Danois dans la chicane Rettifilo au début du tour.

Magnussen avait auparavant dépassé Alonso dans la ligne droite de retour avant la Parabolique, les deux pilotes étant sur un tour de préparation différent. Au final, les deux hommes ont donc gâché leur dernière cartouche, conduisant le double Champion du monde à dire : "Il y a beaucoup de catégories de pilotes, puis il y a les pilotes Haas, qui ont la troisième ou quatrième meilleure voiture de la grille et se font éliminer en Q2."

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com sur cette pique, Steiner de répondre : "Fernando est allé chez McLaren, qui ne devrait pas se battre pour sortir de la Q1. Donc je ne peux pas l'aider. Je ne prends pas les décisions. Il peut parler pour lui, pas pour les autres. C'est un bon point de départ dans la vie."

Magnussen a manqué la dernière partie des qualifications et va démarrer 11e alors que son équipier Romain Grosjean est parvenu à placer sa Haas en sixième position sur la grille. Alonso a quant à lui été proche du fin fond de la grille tout le week-end, comme la semaine passée à Spa, ce qui a mis en exergue les difficultés actuelles de McLaren à cause de son déficit de vitesse de pointe.

Steiner d'ajouter : "Je les ai vus [mes pilotes] sortir derrière Alonso et je me suis dit : 'C'est reparti...' mais on ne veut rien dire parce qu'il paraît que l'on est paranoïaque et puis c'est arrivé. Je pense qu'il y a une tendance là, mais je pense qu'Alonso n'avait rien à perdre et nous avions quelque chose à perdre."

"Dans son [Alonso] meilleur jour, aujourd'hui, ils ne pouvaient pas nous rattraper. Même avec la meilleure aspiration possible, il était impossible pour lui de nous rattraper. Si Kevin l'a passé avant la Parabolique, il y avait une raison."

Alonso et Magnussen ont déjà eu maille à partir auparavant, notamment durant le Grand Prix de Grande-Bretagne cette année. Steiner a indiqué qu'il ne pouvait pas savoir si Alonso aurait réagi différemment en piste à Monza s'il avait eu affaire à un autre pilote. "C'est une question pour Fernando de savoir s'il aurait fait ça à quelqu'un d'autre. Oui, il se plaint, mais il se plaint de tout le monde, c'est sa manière de s'en tirer."

Des images télévisées ont montré Steiner en conversation avec le PDG de McLaren, Zak Brown, après l'incident, et le directeur de Haas a indiqué que cette discussion avait été "très civilisée" et qu'elle avait "juste eu lieu [parce que] j'étais en train de revenir et puis je l'ai vu arriver".

Enfin, il a également souligné que Magnussen n'a pas été pénalisé après l'incident par les commissaires qui ont décidé de ne rien faire. "Les commissaires, cette fois, dans leur volonté de ne pas rendre une décision qui aurait pu soulever la controverse, nous ont fait une faveur. Je pense qu'il n'est pas resté longtemps avec les commissaires. Peut-être qu'ils l'ont raté."

partages
commentaires
McLaren décidera en septembre de son avenir en IndyCar

Article précédent

McLaren décidera en septembre de son avenir en IndyCar

Article suivant

Sans troisième voiture, le programme junior Mercedes menacé ?

Sans troisième voiture, le programme junior Mercedes menacé ?
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021