Steiner "très content" pour Grosjean

Directeur de Haas F1, Günther Steiner de voir ses anciens pilotes réussir leur reconversion dans d'autres disciplines.

Steiner "très content" pour Grosjean

Cette année, Haas F1 fait confiance à ses deux rookies, Mick Schumacher et Nikita Mazepin, avec qui un nouveau cycle a été lancé. L'écurie américaine conserve toutefois une tendresse particulière pour ses anciens pilotes, plus particulièrement Romain Grosjean, qui a été le premier d'entre eux et a passé cinq saisons sous ses couleurs.

Aujourd'hui en IndyCar avec le Dale Coyne Racing, Grosjean a convaincu outre-Atlantique, où il a décroché une pole position et deux podiums, à chaque fois à la deuxième place. Absent de la majeure partie des courses sur ovale, il ne pointe qu'à 23 points de Scott McLaughlin dans la lutte pour le meilleur rookie de l'année.

Günther Steiner n'est plus en contact régulier avec le Français mais a pu discuter avec lui il y a quelques mois, tout en suivant ses résultats aux États-Unis. "Je suis très content pour lui", assure-t-il à Motorsport.com. "L'année dernière a été très dure pour lui. Je ne reviens pas sur l'accident [de Bahreïn]. Je parle de notre voiture l'année dernière, vous savez bien. C'était une rude année pour lui."

"C'est bien qu'il puisse revenir et faire ce qu'il fait. Il surprend clairement les gens, car il n'est pas dans l'une des trois grosses équipes, ce qui rend déjà les choses difficiles. Il montre qu'il est toujours présent quand il y a quelque chose de bon à prendre. Je connais suffisamment le garçon pour savoir qu'il sera très motivé par ça. Car il vit de par ses résultats. C'est ce qu'il fait, alors je suis très heureux pour lui."

Lui aussi non conservé par Haas en fin de saison dernière, Kevin Magnussen a également choisi l'exil américain, en Endurance avec un engagement en IMSA, où il s'est imposé à Detroit et a signé deux autres podiums avec ses coéquipiers. Il a pu dans le même temps faire une première pige en IndyCar, tout en préparant son arrivée chez Peugeot en WEC.

"Kevin a gagné une course, et c'est ce qu'il voulait faire, gagner enfin à nouveau", souligne Günther Steiner. "Au fil des années, nous avons appris à nous respecter. Alors on est toujours content quand un ami rencontre du succès. Je suis toujours très heureux s'ils réussissent. C'est très bien."

Propos recueillis par Luke Smith

Lire aussi :

partages
commentaires
Pourquoi Alpine est le type d'écurie dont la F1 a besoin
Article précédent

Pourquoi Alpine est le type d'écurie dont la F1 a besoin

Article suivant

La victoire d'Ocon répond au "club des milliardaires" décrié par Hamilton

La victoire d'Ocon répond au "club des milliardaires" décrié par Hamilton
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021