Stroll et la relation "amour-haine" avec la F1

partages
commentaires
Stroll et la relation
Par : Scott Mitchell
14 août 2018 à 08:14

Lance Stroll croit que la saison difficile qu'il traverse avec Williams fait partie d'une "relation d'amour-haine" avec la Formule 1.

Stroll a signé un podium et s'est qualifié une fois en première ligne durant sa première saison en F1 avec Williams en 2017, mais les difficultés de l'équipe en 2018 l'ont cantonné à des résultats plus lointains. Il a inscrit des points à une seule reprise, avec la huitième place en Azerbaïdjan, et peine à sortir de la première partie des qualifications alors que l'équipe continue de se battre avec une FW41 défaillante.

Lire aussi :

Stroll a déclaré à Motorsport.com qu'il ressentait toujours de l'enthousiasme à être en F1 même s'il n'a pas vraiment connu de "petits moments de gloire" cette année. "Il y a une relation amour-haine avec cette discipline et il faut avoir de la fierté dans les moments difficiles. Il faut réfléchir au passé et savoir qu'il s'agissait de bons moments, et [croire qu'il y aura] de bons moments à l'avenir."

"Il faut monter dans les montagnes russes. C'est la F1. Il faut juste toujours garder le moral, rester positif et se déconnecter de la piste quand c'est possible, et venir motivé et prêt à se battre, qu'importe la situation. Ce championnat change tout le temps, et il faut juste être là et attendre son moment pour briller."

Stroll a adapté ses objectifs pendant cette saison compliquée et déclare que ceux qui connaissent le fonctionnement de la F1 ont conscience qu'"une 12e ou une 13e place dans une Williams est une bonne course". "Bien sûr, les résultats ne sont pas ceux que nous voulons, mais prendre des points à Bakou était une bonne chose. Les quelques fois où nous avons été en Q2 étaient bonnes, il faut en tirer le maximum et en tant que pilote c'est satisfaisant. Je pense que j'ai fait un bon pas en avant pendant l'hiver et que je maîtrise un peu plus la voiture que l'an passé." 

Williams a mis les bouchées doubles pour améliorer sa voiture depuis le début de saison et a apporté plusieurs évolutions avant l'été, avec notamment de nouveaux ailerons avant et arrière, afin de stabiliser son équilibre. Stroll affirme que les progrès sont difficiles à évaluer cette année après être parti de loin et avoir connu des résultats en dent de scie depuis, mais il pense que les points peuvent être visés pendant le reste de la saison.

"La plupart du temps, nous voyons de l'espoir après un bon week-end et ensuite, le week-end suivant [est plus difficile]. Comme en Autriche, par exemple, je suis entré en Q2 et nous étions bien plus proches et même devant certains de nos concurrents. Et puis, le week-end suivant à Silverstone, nous avons eu [un] problème qui a déçu tout le monde."

"Il est toujours difficile d'arriver à une conclusion sur notre niveau de développement et sur là où nous nous situons par rapport aux autres. Le but, désormais, est juste de continuer à avoir des week-ends réguliers avec pour objectif d'être plus haut sur la grille. Ensuite, nous pourrions arriver à la conclusion que nous allons dans la bonne direction."

Prochain article Formule 1
Grosjean, une série noire à la Djokovic

Article précédent

Grosjean, une série noire à la Djokovic

Article suivant

Magnussen : Haas, une équipe "bien plus stable" que McLaren

Magnussen : Haas, une équipe "bien plus stable" que McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lance Stroll Boutique
Équipes Williams
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités