Vainqueur, Hamilton ne s'attendait pas à une telle performance

Lewis Hamilton se réjouit d'une victoire qu'il est allé chercher à la force du poignet au Grand Prix de São Paulo.

"Le succès est toujours plus doux quand on fait face à l'adversité. C'est l'un des plus beaux sentiments que j'aie ressentis lors d'une victoire." Cette 101e victoire de sa carrière en Formule 1 n'aura pas été offerte sur un plateau à Lewis Hamilton, mais le pilote Mercedes a pris un grand plaisir lors de ce Grand Prix de São Paulo – "l'une des courses les plus fun que j'aie connues depuis longtemps" – et savoure désormais un triomphe qui marquera sa carrière.

Lire aussi :

Exclu des qualifications en raison d'un DRS non conforme, Hamilton est remonté à la cinquième place lors des Qualifs Sprint ; pénalisé de cinq places sur la grille du Grand Prix pour changement de moteur, il est passé de la dixième à la troisième position en l'espace de cinq tours avant de se lancer à la chasse des Red Bull.

Hamilton a fait la jonction avec le leader Max Verstappen, son rival pour le titre, aux alentours de la mi-course, et le duel au sommet entre les deux hommes a duré plus de 25 tours, avec plusieurs passes d'armes à la clé, dont une litigieuse qui a vu Verstappen ne pas laisser de place à son adversaire lorsque ce dernier l'a attaqué par l'extérieur au virage 4. Les commissaires ont décidé de ne pas enquêter à ce sujet, et Hamilton a finalement trouvé l'ouverture grâce au DRS et à la puissance de son moteur Mercedes neuf, Valtteri Bottas montant sur le podium pour une belle prestation d'ensemble des Flèches d'Argent.

"Je suis extrêmement reconnaissant. Quelle course. L'équipe a fait un travail fantastique. Valtteri a fait du super travail aujourd'hui pour marquer autant de points que possible", a déclaré Hamilton au micro tendu par Felipe Massa à l'arrivée. "Bref, j'attaquais. Tu sais comment c'est, j'attaquais aussi fort que possible. Mais depuis la dernière place de la grille, avec une autre pénalité de cinq places, je crois que c'était le week-end le plus dur que j'aie connu."

"La dernière fois que je me rappelle avoir vécu un tel week-end, c'est quand j'étais en Formule 3 à Bahreïn – la première course que nous ayons faite à Bahreïn – et McLaren a annulé mon contrat, ou a déchiré mon contrat, et je me rappelle que ma vie était en jeu ce week-end-là", a précisé le Britannique au micro de Sky Sports F1. "J'ai endommagé le fond plat et je partais dernier, puis il y a eu une pré-finale et une finale, alors je suis remonté de la 22e place je crois, puis de la dixième à la première." Hamilton a en effet remporté l'unique édition de l'éphémère Superprix de Bahreïn en 2004 après s'être qualifié 22e sur 31 pilotes et avoir fini la course qualificative au 11e rang.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB16B, se bat avec Lewis Hamilton, Mercedes W12

Max Verstappen et Lewis Hamilton en bataille pour la victoire

En ce qui concerne l'incident avec Verstappen au virage 4, l'Anglais ne souhaite pas polémiquer, même en l'absence de sanction – et d'enquête de la part des commissaires. "Je savais qu'ils allaient arriver à cette décision, que ce soit juste ou non", juge l'intéressé. "Je ne sais pas, je n'ai pas laissé ça me décontenancer, j'ai juste continué la course. Il faut que je revoie les images, mais c'est un incident de course en fin de compte et ça importe peu, j'ai obtenu le résultat dont j'avais besoin."

Lire aussi :

Surtout, Hamilton savoure le retournement de situation quant au rapport de force entre Red Bull et Mercedes, qui a basculé en faveur de la marque à l'étoile à Interlagos. "En abordant ce week-end, je n'ai jamais, jamais cru que nous serions capables de réduire l'écart comme nous l'avons fait aujourd'hui. Et puis rien n'allait dans notre sens. Mais je pense que cela montre vraiment à tout le monde qu'il faut ne jamais abandonner, peu importe ce à quoi l'on fait face. Il faut juste continuer à attaquer, continuer à se battre, et ne jamais, jamais cesser de se battre. C'est ainsi que j'ai abordé ce week-end, j'ai trouvé l'inspiration tout autour de moi."

"C'est comme si c'était ma première victoire, car j'ai l'impression de ne pas avoir gagné depuis longtemps." Hamilton n'avait remporté qu'un des huit Grands Prix précédents ; ce succès lui permet de réduire l'écart à 14 points sur Verstappen au classement général.

partages
commentaires
Championnat - Hamilton brise la dynamique de Verstappen
Article précédent

Championnat - Hamilton brise la dynamique de Verstappen

Article suivant

Lewis Hamilton sous enquête à la suite du tour d'honneur

Lewis Hamilton sous enquête à la suite du tour d'honneur
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021