Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
04 sept.
EL1 dans
23 jours
11 sept.
Prochain événement dans
30 jours
25 sept.
EL1 dans
44 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
58 jours
23 oct.
Prochain événement dans
72 jours
31 oct.
Prochain événement dans
80 jours

Vasseur : L'autocritique, une qualité de champion vue chez Leclerc

partages
commentaires
Vasseur : L'autocritique, une qualité de champion vue chez Leclerc
Par :
9 janv. 2020 à 07:58

Frédéric Vasseur juge que la capacité à faire son autocritique et à se remettre en question est ce qui différencie un bon pilote d'un champion, prenant pour exemple Charles Leclerc.

En 2018, Charles Leclerc a fait ses débuts en Formule 1 chez Sauber, où il évoluait sous la direction de Frédéric Vasseur. Ce dernier a pu analyser le comportement et l'approche du Monégasque durant une saison complète avant que celui-ci ne parte chez Ferrari en 2019. Le Français a vu chez Leclerc une caractéristique qui lui a vite fait comprendre tout son potentiel, à savoir sa faculté à se remettre en question.

"Je pense que c'est l'une des caractéristiques de Charles, mais globalement des champions, cette grande confiance en la voiture et le fait qu'ils puissent parfois réaliser des performances hors norme car ils ont cette énorme confiance en eux", a déclaré Vasseur à Motorsport.com. "Et cette confiance leur permet, quand ils sont hors de la voiture, de faire leur autocritique, d'avouer leurs fautes, car ils savent parfaitement qu'ils ont le potentiel, que ce sont des champions, et ils peuvent dire 'OK, je n'ai pas bien piloté aujourd'hui'."

Lire aussi :

Selon le Français, cela réduit également le travail nécessaire de l'équipe, qui peut alors faire confiance à son pilote : "Et seul un champion est capable de dire quelque chose comme ça. Sur le papier, il est meilleur que les autres, mais il peut admettre l'erreur et oublier la séance en se disant qu'il a mal piloté. Et c'est bon pour l'équipe, car quand ce n'est pas le cas, cela peut vous amener dans la mauvaise direction."

Aujourd'hui, Vasseur observe Leclerc évoluer chez Ferrari, où une première saison agitée lui a toutefois permis de se placer au niveau de Sebastian Vettel et de signer deux victoires et sept pole positions : "Je suis heureux pour lui car il a fait une bonne saison, qui aurait peut-être pu être un peu meilleure sans Bahreïn et d'autres courses, mais il a fait du bon travail. Il a un rythme incroyable en qualifications, c'est assez impressionnant. Je suis plus qu'heureux pour lui car selon moi, il le mérite à 200%. C'est le seul sur lequel je garde un œil."

La saison 2019 de Gasly, parfois comme "un film hollywoodien"

Article précédent

La saison 2019 de Gasly, parfois comme "un film hollywoodien"

Article suivant

Comment les jeunes diplômés aident Mercedes avec les stratégies de course

Comment les jeunes diplômés aident Mercedes avec les stratégies de course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Alfa Romeo
Auteur Emmanuel Touzot