Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
38 jours

Verstappen n'a pas "la vitesse pour attaquer" à Singapour

partages
commentaires
Verstappen n'a pas "la vitesse pour attaquer" à Singapour
Par :
22 sept. 2019 à 09:29

Max Verstappen peine à comprendre pourquoi Red Bull a manqué de rythme lors des qualifications du GP de Singapour 2019 de F1 et se montre assez pessimiste concernant ses chances de pouvoir se battre en course.

Sur une piste où beaucoup d'attendaient à voir Red Bull briller, Max Verstappen a finalement signé le quatrième temps des qualifications, six dixièmes derrière la Ferrari de Charles Leclerc, sans jamais avoir vraiment été dans la lutte pour la première ligne. "Évidemment, je suis déçu du résultat. Pour l'instant, je n'ai pas de réponse claire sur le pourquoi", lançait-il ce samedi soir.

"[Vendredi] ça allait bien, mais ce n'était pas exceptionnel. Dans certains virages, nous manquions de vitesse et nous ne savions pas pourquoi. [Samedi], nous n'avons pas pu faire les progrès que nous souhaitions par rapport à Mercedes et Ferrari. Ça nous a clairement fait mal en qualifications. Si vous me demandez, l'équilibre était correct, mais il n'y avait pas suffisamment de grip dans certains virages."

Voir aussi :

"Je pense que le dernier secteur était plutôt OK, mais en pilotant j'ai senti qu'il y avait plus de potentiel, mais que je ne pouvais juste pas l'utiliser. Je n'ai pas encore regardé les données pour voir où nous perdons du temps, mais je peux quasiment imaginer où, et ça a été comme ça tout le week-end. Nous n'avions pas assez d'adhérence avec les quatre pneus."

Une situation qu'il ne voit pas s'améliorer en course : "Je ne sais pas, honnêtement partir quatrième n'est bien sûr pas très prometteur pour essayer de gagner la course, mais nous verrons ce qui se passera. Je pense que nous sommes plus dépendants de ce qui va arriver devant nous. Je ne pense pas que nous ayons réellement la vitesse pour attaquer. [Vendredi] vous avez pu voir que les choses ne se sont pas si bien passées pour nous dans les longs relais."

Avec Adam Cooper et Erwin Jaeggi 

Article suivant
Duels en qualifications : le point après Singapour

Article précédent

Duels en qualifications : le point après Singapour

Article suivant

R. Schumacher : Vettel doit "dominer" Leclerc pour rester en 2020

R. Schumacher : Vettel doit "dominer" Leclerc pour rester en 2020
Charger les commentaires