Réactions
Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Vettel : Les points, une "victoire" pour Aston Martin

Après un début de saison très compliqué, Aston Martin a enfin ouvert son compteur à Imola, avec une double arrivée dans les points.

Sebastian Vettel, Aston Martin AMR22

Enfin ! Alors qu'Aston Martin était la dernière écurie à ne pas avoir marqué le moindre point en 2022, Sebastian Vettel et Lance Stroll se sont chargés de remettre leur équipe dans le droit chemin en terminant respectivement huitième et dixième. Un résultat qui permet aux hommes de Mike Krack d'empocher cinq points, et donc de dépasser Williams au classement des constructeurs.

Pour Vettel, ce résultat est un véritable soulagement, deux semaines après le week-end cauchemardesque vécu à Melbourne. Alors qu'il avait manqué les deux premières manches à cause de tests positifs au COVID, le quadruple Champion du monde avait en effet enchaîné les coups du sort et les erreurs de pilotage : panne mécanique en EL1, crashs en EL3 et en course, sanctions reçues pour un tour en scooter sur le circuit et un excès de vitesse dans la voie des stands... Selon le pilote, ce week-end "ne pouvait pas être pire".

Pourtant, c'est à Imola, avec des paramètres bien plus difficiles, que l'Allemand a redressé la barre. Sur une piste compliquée (notamment avec ses vibreurs hauts) et dans des conditions auxquelles les pilotes n'avaient pas encore été confrontés avec leurs nouvelles monoplaces, Vettel s'en est brillamment sorti. Surprenant neuvième des qualifications, le pilote Aston Martin a levé le pied durant le sprint et n'a terminé qu'au 13e rang. Mais le lendemain, son bon envol ainsi que les différents contacts devant lui (notamment entre Carlos Sainz et Daniel Ricciardo, puis Mick Schumacher et Fernando Alonso) lui ont permis de vivre une course tranquille, confortablement installé dans le top dix, sans être vraiment inquiété par ses rivaux. Sa huitième place sous le drapeau à damier a débloqué son compteur de points.

"C'est comme une victoire pour nous", s'est réjoui Vettel à l'arrivée. "Il faut être honnête, nous ne sommes pas les plus rapides actuellement. Je pense même que nous sommes plutôt à l'autre extrémité du peloton. Mais aujourd'hui, nous nous en sommes très bien sortis, nous avons été aidés par les conditions mais nous sommes parvenus à capitaliser là-dessus. Je pense que nous avons fait du bon boulot au moment de mettre les slicks, et je crois que tout le monde nous a copié par la suite."

En réalité, Daniel Ricciardo a été le premier à se débarrasser de ses pneus pluie, et Vettel n'a pas été prévenu par son équipe qu'un autre pilote avait fait ce pari. Mais peu importe, l'Allemand est tout de même satisfait de sa course. "Ça reste une huitième place. Ce n'est pas aussi bon que de gagner. Mais pour être honnête, j'ai terminé sur le podium à de nombreuses reprises en ayant fait une moins bonne course. Donc je suis très heureux."

Selon Vettel, ce sont les conditions qui expliquent avant tout le résultat, puisque très peu de modifications ont été installées sur la voiture par rapport au Grand Prix d'Australie. "Nous n'avons rien apporté en termes de performance", explique le pilote. "Nous avons souffert d'un problème de sensations au niveau du volant, et nous avons pu légèrement l'améliorer pour cette course. Je pense que si vous regardez les caméras embarquées, notre voiture est très difficile à conduire et même dans les lignes droites, nous devons être concentrés. C'est comme ça, mais c'est donc très savoureux d'obtenir ce résultat aujourd'hui."

Propos recueillis par Filip Cleeren

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent La Red Bull est toujours au-dessus du poids minimum
Article suivant Beltoise par Beltoise : "Une seule chose comptait, la course auto"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France