Williams insiste : le budget 2020 est "sain"

En dépit de la baisse significative des primes et de la perte d'accords de sponsoring, Williams assure que le budget 2020 de l'écurie de Formule 1 est "sain".

Williams insiste : le budget 2020 est "sain"

La saison 2019 de Williams a été particulièrement mauvaise puisque l'écurie a non seulement eu du retard au moment de prendre la piste lors des essais hivernaux, mais en plus elle l'a fait avec une monoplace clairement plus lente que les autres structures. Conséquence : un seul point a été inscrit en 21 Grands Prix et toute la saison a été marquée par des problèmes de pièces de rechange manquantes pour une F1 de toute façon rarement en position de se battre avec d'autres concurrents.

Lire aussi :

La chute de Williams dans la hiérarchie, qui s'est amorcée dès 2016 et lui a assuré la dernière place du classement constructeurs sur les deux derniers exercices, se traduit par une baisse des primes allouées à l'écurie par la discipline reine. Une situation déjà problématique en elle-même et qui n'a pas été améliorée par la perte d'importants accords de sponsoring comme celui qui la liait à Martini en fin d'année 2018 ou encore, plus récemment, les défections d'Unilever (vers McLaren) et du pétrolier polonais PKN Orlen, parti avec Robert Kubica chez Alfa Romeo. Malgré tout, Williams a signé un certain nombre de contrats avec de nouveaux partenaires tout en renforçant celui conclu avec ROKiT, son sponsor titre, et a également cédé sa participation majoritaire dans Williams Advanced Engineering

En dépit des craintes inspirées par la situation de l'équipe fondée par Frank Williams, sa fille Claire, qui la gère désormais au jour le jour en tant que directrice adjointe, se veut rassurante. Ainsi, quand Motorsport.com l'interroge sur la plateforme commerciale de la structure, elle répond : "Le sponsoring c'est difficile, ce n'est pas simple. Nous le savons tous et je pense qu'il n'y a pas une écurie qui trouve le marché du sponsoring en F1 très simple."

Lire aussi :

"Notre business model s'appuie en fait très fortement sur le sponsoring et ce n'est jamais simple. Ça n'a pas été le cas lors des dernières décennies mais nous avons toujours réussi à trouver un budget de course sain avec lequel nous pouvons faire ce qu'il y a à faire pendant l'année. C'est le cas en abordant cette saison. Évidemment, comme vous le savez tous, nous avons vendu une participation majeure dans Advanced Engineering, dont le produit est versé à l'écurie de F1, afin de renforcer le budget également. Donc je n'ai aucune inquiétude concernant le budget de course pour 2020."

Williams a d'ores et déjà révélé que sa monoplace 2020 avait passé tous les crash-tests. Un contraste fort avec la situation de 2019.

Avec Jonathan Noble  

partages
commentaires
Berger : Leclerc est plus calculateur et politique que Verstappen

Article précédent

Berger : Leclerc est plus calculateur et politique que Verstappen

Article suivant

La F1 va changer de directeur commercial

La F1 va changer de directeur commercial
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021