Wolff redoute un nouveau crash entre Verstappen et Hamilton

Toto Wolff, directeur de Mercedes, a appelé Lewis Hamilton et Max Verstappen à revenir à une rivalité plus saine. Dans le cas contraire, le monde de la F1 serait témoin de nouveaux accidents.

Wolff redoute un nouveau crash entre Verstappen et Hamilton

Le débat autour de l'accident impliquant Lewis Hamilton et Max Verstappen au Grand Prix de Grande-Bretagne a gagné en intensité au cours de ces derniers jours. Aujourd'hui, les deux pilotes continuent de camper sur leurs positions et les retrouvailles, programmées pour le Grand Prix de Hongrie, promettent d'être explosives. Ainsi, Toto Wolff a reconnu que le scénario de Silverstone pouvait tout à fait se reproduire sur le Hungaroring.

Lire aussi :

Dans une entrevue accordée à Motorsport.com, le directeur de Mercedes a admis que le crash avait propulsé la rivalité entre Hamilton et Verstappen dans une toute nouvelle dimension. Et bien qu'il soit devenu difficile de prédire l'évolution de la relation entre les deux hommes, Wolff a affirmé que seul un retour au calme pourrait empêcher de revivre un accrochage dans le premier tour.

"Je pense que l'intensité [de la rivalité Hamilton/Verstappen] a augmenté depuis Silverstone", a commenté Wolff. "Ce n'est certainement pas la dernière fois qu'ils se battent pour une position sur la piste et espérons qu'à l'avenir, ces batailles se dérouleront de manière plus sportive. Dans le cas contraire, il y aura plus d'accrochages."

Wolff a également révélé que par le passé, Hamilton évitait volontairement les contacts pour préserver ses chances au championnat. Une stratégie que le pilote Mercedes avait continué d'appliquer cette saison puisque ses précédents duels face à Verstappen étaient peu risqués. Néanmoins la donne a changé au GP de Grande-Bretagne : pour la première fois, le niveau d'engagement et les conséquences ont été bien plus importants.

"Je pense que le succès [de Hamilton] ne vient pas seulement de son talent sur la piste mais aussi de sa maturité", a poursuivi l'Autrichien. "Penser sur le long terme est crucial pour gagner des championnats, car il faut marquer des points. Lors des dernières courses, on en est arrivé à une situation où céder une position en piste faisait partie du jeu. Cette fois-ci, aucun des deux n'a cédé et cela s'est terminé par une lourde collision."

Mais Wolff a aussi été catégorique : Hamilton n'a pas délibérément provoqué un accident dans le premier tour. "Je pense qu'il n'a pas cherché à prouver quelque chose", a déclaré Wolff. "Il a gagné 99 courses et a été sept fois Champion du monde. Lewis Hamilton n'a plus besoin de prouver quoi que ce soit."

Si les accidents chez Mercedes se sont faits rares ces dernières années, il fut un temps où ils étaient presque quotidiens. Entre 2014 et 2016, la relation entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton a tourné au vinaigre et la diplomatie de Wolff ne fut pas suffisante pour éviter les drames. Le directeur a toutefois indiqué que la comparaison n'était pas pertinente dans la mesure où la rivalité actuelle concernait un pilote appartenant à une autre équipe.

"Les conflits externes sont faciles à gérer", a affirmé l'Autrichien. "C'est très différent de ce que nous avons connu au sein de l'équipe. [Les conflits internes] sont très difficiles à gérer parce qu'il faut que les deux pilotes soient dans un bon état d'esprit pour gagner le championnat constructeur, et il faut qu'ils pilotent en respectant les valeurs de l'équipe et de la marque."

partages
commentaires
Mercedes : "Blessé" à Silverstone, Red Bull contre-attaquera en Hongrie

Article précédent

Mercedes : "Blessé" à Silverstone, Red Bull contre-attaquera en Hongrie

Article suivant

Mick Schumacher devrait avoir un nouveau baquet en Hongrie

Mick Schumacher devrait avoir un nouveau baquet en Hongrie
Charger les commentaires
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021
Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader Prime

Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader

Valtteri Bottas a beau avoir perdu son baquet chez Mercedes, sa carrière en Formule 1 ne va pas s'arrêter là. La victoire va s'éloigner, mais le Finlandais va pouvoir se dédier à un nouveau projet passionnant où il va prendre de l'envergure : celui d'Alfa Romeo Racing, dont le directeur Frédéric Vasseur nous explique le rôle que va jouer son nouveau pilote.

Formule 1
7 sept. 2021