Réactions
24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

La pole provisoire de BMW est "un vrai bon signe"

Le chrono réalisé par Dries Vanthoor en qualifications au Mans est selon BMW représentatif du potentiel en hausse de son prototype LMDh. Il n'offre toutefois aucune garantie en vue d'une course de 24 heures.

#15 BMW M Team WRT BMW M Hybrid V8: Dries Vanthoor fête sa pole position provisoire

Qui l'avait vu venir ? Un tour en 3'24"465 et voici la BMW M Hybrid V8 n°15 provisoirement propulsée en haut de l'affiche, au moins pour les heures qui viennent ! Lors des qualifications des 24 Heures du Mans 2024, le constructeur allemand a ainsi fêté son retour dans la Sarthe pour jouer le général, 25 ans après son unique victoire. Dans une séance tendue et intense, Dries Vanthoor a fait parler la poudre en impressionnant dans la dernière portion du circuit. Une prise de risques saluée par son patron, Vincent Vosse.

"C'est en effet une très belle qualif, ça fait du bien à toute l'équipe", se réjouit l'homme qui dirige le programme LMDh avec le team WRT, notamment interrogé par Motorsport.com. "On ne s'attendait pas à ça, on ne savait pas très bien à quoi s'attendre mais on a bien vu que c'est surtout le dernier secteur de Dries qui fait une énorme différence. Et le troisième secteur, pour faire cette différence-là, il faut avoir la voiture bien évidemment mais il faut être bien équipé (rires) !"

"On n'avait quasiment jamais vu la BMW à pareille fête, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais nous on savait, on voyait à Imola, à Spa, qu'on faisait des progrès. On a fait des essais entre-temps, on a de nouveau trouvé des petites choses. Là, c'est sur un tour, maintenant il faut voir ça sur le long terme, sur une course de 24 heures qui va être compliquée comme on a l'air de le voir à la météo."

Certes, la séance n'est pas tout à fait allée à son terme en raison du drapeau rouge provoqué par Kamui Kobayashi, mais le clan BMW estime que ça n'a pas changé la donne. "Le drapeau rouge nous a peut-être aidés à la fin, mais quoique... Je pense que vu son dernier secteur, vu l'écart qu'il y faisait...", hésite Vincent Vosse.

Le Belge ne croit pas non plus, malgré la hiérarchie un peu surprenante qui a émergé de ces essais qualificatifs, que la difficulté à s'épargner du trafic a pu totalement bousculer la donne théorique. "Avec toutes les informations qu'on a là, pour trouver le tour en général c'est possible", avance-t-il. "On a eu plusieurs tours clairs, donc je pense que tout le monde est capable de le faire, tout le monde a dû avoir des tours clairs aussi."

Je pense que c'est un vrai bon signe, mais comme on le sait, le vrai bon signe c'est quand ça dure 24 heures.

Vincent Vosse peut féliciter Dries Vanthoor !

Vincent Vosse peut féliciter Dries Vanthoor !

Photo de: Rainier Ehrhardt

Paradoxalement, le plus dur commence peut-être pour BMW désormais. D'abord parce que les regards vont désormais un peu plus se tourner vers les deux prototypes allemands, mais également parce qu'il reste du travail pour concrétiser ce joli rythme pur en atout d'endurance.

"Comme tout le monde le sait, c'est une course de 24 heures, cette pole provisoire ne veut pas dire grand-chose, mais elle fait du bien à toute l'équipe, elle fait du bien au moral", souligne-t-il. "Ça fait quand même des mois et des mois qu'on travaille sur ce week-end. Comme on le voit, la voiture n°20 a eu plus de mal, on voit une différence dans les données, donc il faut qu'on analyse, parce que je pense qu'on avait une possibilité d'avoir les deux voitures en Hyperpole."

"Je pense que c'est un vrai bon signe, mais comme on le sait, le vrai bon signe c'est quand ça dure 24 heures", prévient-il encore, avant de connaître en premier lieu le verdict, jeudi, de l'Hyperpole, sans rien s'interdire : "Pourquoi pas ? Si Dries l'a fait aujourd'hui... et il était en train d'améliorer. Dans les deux premiers secteurs il était en avance de 5 dixièmes sur son temps, donc pourquoi pas ? Je prends déjà ceci avec plaisir, et on verra ce qui vient demain !"

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Chronos supprimés, aucune Toyota en Hyperpole !
Article suivant Des pénalités en début de course pour deux Ferrari Hypercar

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France