MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
6 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
12 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
25 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
32 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
40 jours
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
60 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
68 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
75 jours
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
89 jours
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
96 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
103 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
117 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
124 jours

Pas jaloux, Aleix Espargaró salue les avancées de son frère Pol

partages
commentaires
Pas jaloux, Aleix Espargaró salue les avancées de son frère Pol
Par :
8 juin 2019 à 16:40

Le pilote Aprilia a rendu hommage aux progrès de son frère chez KTM, ce dernier évoluant désormais devant lui au championnat.

Difficile de ne pas imaginer Aleix Espargaró envieux de son frère à l'issue du GP d'Italie. Le pilote Aprilia, bien que 11e à l'arrivée, a souffert pour parvenir à un tel résultat. Qualifié à une lointaine 15e position sur la grille, il a en effet dû composer avec un manque de puissance à l'accélération, ce qui s'est avéré préjudiciable dans la course en peloton qui s'annonçait face à lui.

De son côté, Pol Espargaró a fait très bonne figure, un peu à la surprise générale, tout le week-end au Mugello. Le pilote KTM a ainsi réussi à signer un nouveau top 10 le dimanche, et à confirmer des progrès déjà nettement perceptibles au Mans deux semaines plus tôt. Beau joueur, son frère Aleix lui a tiré son chapeau après la course, constatant l'ensemble du chemin parcouru ces derniers mois. "Je suis mécontent de notre côté mais content pour lui car je sais qu'il travaille très dur", a déclaré le numéro 41. "Il faut être très fier car ce n'est pas simple de faire le pas en avant qu'ils font. Ils travaillent vraiment bien, il m'a dit après les tests de Jerez qu'ils ont trouvé quelque chose sur le nouveau moteur qui leur a permis de s'améliorer énormément."

Lire aussi :

Des trajectoires différentes ces deux dernières années

Les temps ont bien changé depuis que les deux frères ont rejoint leur équipe respective, début 2017. Le pilote Aprilia a d'abord pris les devants, bien aidé par le projet KTM qui n'en était alors qu'à sa genèse, avant que les choses ne s'équilibrent déjà un peu plus l'an dernier, cette fois-ci surtout du fait d'une RS-GP bien peu compétitive.

Mais cette année, le rapport de force semble s'être définitivement inversé. "En fin d'année 2017, Aprilia était bien plus fort que KTM et maintenant KTM nous a dépassé, ils ont une moto plus compétitive et Pol fait du très bon travail", souligne Aleix. "On pourrait dire [que je suis] jaloux car je voudrais sentir ce type de développement, mais ils le méritent complètement."

"Il y a encore trois mois, j'étais plus rapide à chaque course, peut-être que le samedi il était meilleur que moi, mais jamais en course, maintenant c'est impossible pour moi de le suivre", poursuit le pilote Aprilia, pour qui les progrès de KTM ont été importants depuis le début de l'année. "Ils ont trouvé beaucoup de choses à l'accélération. Je suis un pilote qui aime vraiment analyser les séances, et si vous regardiez Pol l'an dernier, c'est comme s'il était sur un cheval, et cette année, d'accord ce n'est pas la Ducati ou la Yamaha, mais quand il accélère ça me rappelle un peu comme quand il était chez Tech3 avec la Yamaha. Ils font du très bon travail et Pol est très fort maintenant."

Lire aussi :

Objectif Catalogne

La semaine prochaine, les frères Espargaró évolueront à domicile, dans le cadre du GP de Catalogne. Nul doute qu'une petite compétition familiale aura alors lieu pour savoir qui sera le plus rapide à Barcelone. Pour espérer devancer Pol, Aleix espère ainsi profiter de ce qui fait sa force cette saison, à savoir le rythme de course, qui lui permet bien souvent de rattraper une situation a priori mal embarquée suite à une mauvaise qualification le samedi, comme ce fut encore le cas au Mugello.

"Nous avons terminé 11e sur un circuit qui est très exigeant pour le moteur", rappelle l'Espagnol. "J'ai envie de dire que je vais donner encore plus à Barcelone mais c'est impossible, je me suis déjà donné à fond tout le week-end ici ! Je vais essayer d'être concentré, mais le dimanche, tout change […]. Je pense qu'avec mon équipe nous sommes assez intelligents et nous réglons toujours la moto pour la course, et ça fait que nous sommes toujours bons le dimanche et tout peut arriver. Mais nous devons être meilleurs le samedi."

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Anthony West arrête sa carrière et s'en prend à la FIM

Article précédent

Anthony West arrête sa carrière et s'en prend à la FIM

Article suivant

Lorenzo : "Honda peut élaborer un plan B pour aider ses pilotes"

Lorenzo : "Honda peut élaborer un plan B pour aider ses pilotes"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Aleix Espargaró , Pol Espargaró
Équipes Aprilia Racing Team , Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Willy Zinck