MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Dall’Igna : Ducati "ne peut pas demander plus à Petrucci"

partages
commentaires
Dall’Igna : Ducati "ne peut pas demander plus à Petrucci"
Par :
5 juin 2019 à 12:00

Le directeur général de Ducati Corse souligne la progression montrée par Danilo Petrucci, et confirmée par son triomphe du Mugello qui le rapproche un peu plus du renouvellement de son contrat avec l’équipe officielle.

Ces trois dernières années, Gigi Dall’Igna est parvenu à faire triompher trois pilotes Ducati différents au Mugello. Andrea Dovizioso a remporté la course en 2017, Jorge Lorenzo en 2018, et Danilo Petrucci a ouvert son compteur de victoires dimanche dernier, en s’imposant face à Marc Márquez et à son coéquipier au terme d’une bataille explosive qui n’a pas cessé jusqu’à la ligne d’arrivée.

Lire aussi :

Ce résultat a permis à Petrucci de s’enlever une épine du pied, en faisant en quelque sorte les devoirs que Ducati lui avait donnés pour cette saison s’il souhaitait renouveler son contrat pour 2020. L’Italien est donc monté en puissance, en accumulant tout d’abord trois sixièmes positions au Qatar, en Argentine et à Austin avant de terminer cinquième à Jerez, puis de monter sur le podium au Mans, en finissant dans la roue de Dovizioso. Il a ainsi parfaitement répondu aux exigences du constructeur de Borgo Panigale qui n’a actuellement pas d’autre choix que de tenir sa promesse.

"On peut toujours faire mieux, mais je dirais qu’on peut faire bien pire que ce qu’a fait Danilo. Il a démontré sa force à toutes les courses, et sa vitesse lors des essais. Il a beaucoup mûri", explique Gigi Dall’Igna, directeur général de Ducati Corse, à Motorsport.com. "Lors des premières courses, il n’a pas su s’affirmer comme protagoniste autant qu’il aurait pu l’être après ce qu’il avait montré. Au Mans, en revanche, il a toujours été aux avant-postes, et au Mugello il a gagné face au meilleur, Márquez, sans faire de bêtise."

Interrogé sur ce que le numéro 9 devait faire de plus pour convaincre Ducati qu’il n’y a pas de meilleur candidat que lui pour rouler sur la seconde Desmosedici d'usine, Dall’Igna a indiqué simplement souhaiter qu’il poursuive dans la même dynamique. "Danilo doit continuer ainsi, on ne peut pas lui demander plus. Sa victoire au Mugello lui enlèvera certainement un poids. Lorsque l’on gagne, on se prouve à soi-même ce dont on est capable, et à partir de ce moment on entre en piste de façon totalement différente", commente le directeur général.

Lire aussi :

Le choix du coéquipier de Dovizioso pour 2020 n’affecte pas seulement Petrucci, mais aura également des répercussions sur l’équipe Pramac, puisque Francesco Bagnaia disposera d’une GP20, comme cela est indiqué dans son contrat. Ceci aura pour conséquence le fait que, selon l’accord actuel avec Ducati, son coéquipier disposera d’un prototype de 2019, et ceci paraît impossible si le second pilote reste Jack Miller. "Nous évaluerons la situation pour Miller au moment voulu, pour l’instant il est encore tôt", ajoute Dall’Igna.

Article suivant
Espargaró satisfait de son résultat malgré une touchette avec Zarco

Article précédent

Espargaró satisfait de son résultat malgré une touchette avec Zarco

Article suivant

Le pilotage au centre du travail de Zarco et Bayle en Italie

Le pilotage au centre du travail de Zarco et Bayle en Italie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Oriol Puigdemont