Lorenzo : Ducati, un défi sous-estimé et des regrets

partages
commentaires
Lorenzo : Ducati, un défi sous-estimé et des regrets
Par : Léna Buffa
5 sept. 2018 à 07:34

Le pilote espagnol aborde la fin de sa collaboration avec Ducati, non sans une pointe de regrets face à un projet qui, selon lui, aurait pu réussir si les délais pour faire ses preuves n'avaient pas été si courts.

Le poleman Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Team Ducati, poleman
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le poleman Jorge Lorenzo, Ducati Team

À sept courses de la fin de son contrat avec Ducati, Jorge Lorenzo affiche une certaine sérénité, motivée vraisemblablement par les succès qu'il a commencé à obtenir depuis le printemps.

Si son adaptation a pu être critiquée pour sa supposée lenteur, force est de constater que le Majorquin n'a pas baissé les bras et que, dès lors qu'il a bénéficié d'ajustements sur sa Desmosedici, il a franchi un cap décisif. La progression avait commencé grâce aux nouveautés apportées au moteur et au châssis de la machine, mais c'est un réservoir modifié qui a donné l'élan final au pilote, lui apportant l'association tant désirée de la vitesse et de la régularité qui allait le mener vers la victoire, à partir du Mugello.

Lire aussi :

Désormais, et bien qu'il ait le sentiment d'avoir vécu "comme deux championnats différents", Lorenzo ne peut s'empêcher de nourrir quelques regrets, voyant que ces progrès sont intervenus alors que l'éloignement avec le management de Ducati était déjà irrémédiable.

"Ducati et moi aussi avons sous-estimé le fait qu'il est très difficile d'arriver d'une moto comme l'était la Yamaha et d'enfourcher une moto complètement différente et aussi particulière que la Ducati. Beaucoup de personnes, même dans mon team personnel, m'ont dit : 'Cette moto n'est pas pour toi, tu ne peux pas y arriver, vas sur une autre moto' et j'ai dit 'Non, je vais gagner des courses, c'est certain, on en est très proche'. Et on était en effet plus proche qu'il n'y paraissait de l'extérieur", souligne-t-il à présent dans une interview auprès du site officiel du MotoGP.

"D'une certaine manière, les deux [parties] regrettent un peu cette décision", poursuit Jorge Lorenzo, à la tête de trois victoires désormais. "À ce moment-là, je n'avais pas beaucoup d'options parce que j'ai compris qu'ils voulaient me remplacer et prendre un autre pilote. D'un point de vue personnel, je serai bien sûr un peu triste. C'est un défi perdu, parce que je sais qu'on aurait pu réussir de bien meilleures choses si on avait eu une carrière plus longue ensemble."

Lire aussi :

Ce partenariat se limitera finalement à deux ans, l'Espagnol ayant pris la décision de suivre une autre orientation pour 2019 en sentant que ses heures étaient comptées chez les Rouges. Sans s'appesantir sur ce projet avorté, il tente d'aller de l'avant, convaincu que rejoindre Repsol Honda sera un projet non moins excitant.

"Franchement, j'aurais préféré rester un peu plus longtemps avec mon équipe actuelle. Mais puisque ça n'est pas possible, courir avec ma prochaine équipe – compte tenu de son Histoire, de ses ressources et de ses titres –, et avec un pilote aussi fort que Marc [Márquez] comme coéquipier, c'est un challenge qui apporte beaucoup de motivation", assure-t-il.

Une adaptation plus rapide à la Honda ?

Après les difficultés qu'il a connues avec Ducati, Lorenzo espère s'adapter plus vite à la Honda, ces deux années ayant été riches d'enseignements pour lui. "Je crois que toutes les difficultés et le travail que j'ai eu besoin d'abattre pour être compétitif avec la Ducati me rendront la vie plus facile ces deux prochaines années. Je crois et j'espère que mon adaptation à ma prochaine moto sera plus rapide, mais on ne sait jamais", souligne-t-il.

"L'héritage que je laisserai à l'équipe c'est que c'est un team qui connaîtra plus de façons d'améliorer la moto à l'avenir. Quant à moi, ils me laisseront l'héritage d'avoir été plus rapide en changeant de style de pilotage, d'avoir essayé de piloter de façon complètement différente et d'avoir été compétitif, et j'apporterai assurément cela avec moi dans ma prochaine équipe."

Qu'on se le dise : Jorge Lorenzo conserve la niaque qui a toujours été la sienne, quoi qu'aient pu être les difficultés qu'il a eu à affronter ces derniers mois. "Les gens ont sous-estimé mes capacités, simplement à cause des derniers résultats", pointe-t-il. "Les gens oublient parfois ce que vous avez été par le passé."

Prochain article MotoGP
Officiel - Christophe Ponsson chez Avintia en l'absence de Rabat

Article précédent

Officiel - Christophe Ponsson chez Avintia en l'absence de Rabat

Article suivant

Officiel - Abraham avec Avintia jusqu'en 2020

Officiel - Abraham avec Avintia jusqu'en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités