Márquez : "Je n’attends pas beaucoup de surprises" en 2020

Serein, Marc Márquez ? Conscient en tout cas de l'identité de ses rivaux pour la saison, quel que soit son format, et il le sait : Fabio Quartararo sera parmi eux un sérieux candidat.

Márquez : "Je n’attends pas beaucoup de surprises" en 2020

Depuis qu'il a rejoint le MotoGP en 2013, Marc Márquez a tout écrasé sur son passage. Six titres en sept ans, 56 victoires sur les 127 Grands Prix qu'il a disputés dans la catégorie reine : il n'a laissé que des miettes à ses adversaires au championnat, accumulant des brassées de points aux quatre coins du monde. C'est bien simple, sur ces 127 courses il a enregistré seulement 16 abandons et n'a terminé que deux fois hors des points…

D'année en année, certains pilotes ont réussi à rivaliser de loin en loin avec le phénomène espagnol, mais Márquez n'a commis qu'un véritable faux pas dommageable, celui d'une saison 2015 trop brouillonne qui a ouvert la porte du titre à la concurrence. En 2017 également il s'est fait peur, en voyant Andrea Dovizioso s'accrocher jusqu'à la finale du championnat, mais une nouvelle fois c'est lui qui a eu le dernier mot.

Lire aussi :

Chaque année, lorsque se prépare une nouvelle saison, la question de savoir si quelqu'un parviendra à rivaliser avec le #93 revient donc inlassablement, et d'aucuns pourraient penser que le cru 2020 livrera de grandes surprises. Mais en dépit des conditions particulières de cette saison, le Champion du monde en titre ne croit pas que le championnat 2020 livrera une hiérarchie singulière.

"Je n’attends pas beaucoup de surprises en ce qui concerne ceux qui seront rapides", sourit-il dans une interview pour Canal+. "On sait qui sera rapide et qui jouera le titre. Bien sûr, cela va être une saison différente, mais au final la vitesse de nos adversaires en piste ne va pas changer. Parmi les concurrents, Quartararo sera rapide, Viñales également, les pilotes Suzuki aussi… On verra bien."

"Quartararo jouera le titre"

Ces derniers mois, du sang neuf semble avoir apporté un peu de piment à ce qui semblait être devenu la norme, et Fabio Quartararo s'est en effet mêlé au clan des rivaux du pilote Honda au point d'être attendu sur la plus haute marche du podium en 2020 après l'avoir plusieurs fois touchée du doigt au cours de sa première saison. Mais le champion sortant le cite même comme un prétendant possible aux lauriers.

"Il a besoin d’être plus rapide", souligne malicieusement Márquez, "malheureusement pour nous ! Normalement quand on a un an d’expérience, on est plus rapide. L’expérience permet de beaucoup s'améliorer. Il a montré dès la pré-saison qu’il était rapide dès le début et il fera partie des pilotes qui joueront le titre. On peut se dire qu’il n’est pas dans l’équipe d’usine mais il a une Yamaha officielle. C’est comme chez Honda : Cal Crutchlow a exactement la même moto que moi. Il sera un des prétendants pour le championnat."

Si la situation actuelle ne change pas le niveau des uns et des autres selon Marc Márquez, elle influencera indéniablement l'approche à avoir pour une saison qui s'annonce courte et compactée. "Il va être difficile de savoir s'il faut prendre beaucoup de risques ou non. Il faut prendre des risques, car il n’y a pas beaucoup de courses, mais si l'on perd ou si l'on manque des courses, alors il sera très difficile de revenir, car on n'aura pas le temps. Le compromis sera donc très difficile à trouver mais on va essayer d’adapter notre pilotage et nos performances par rapport au calendrier."

Lire aussi :

Marc Márquez n'est pas sans savoir non plus que ces circonstances très particulières pèsent sur les plus jeunes pilotes, à l'instar de son frère, Alex, appelé par Honda à faire ses preuves en piste pour conserver son guidon en 2021. "Beaucoup de pilotes n'ont pas de contrat pour le moment, alors que l'année dernière à cette période de la saison tout était bouclé. Mais les pilotes Suzuki sont fixés, les pilotes Yamaha le semblent également. Ce n'est pas encore le cas pour les pilotes Honda et, évidemment, j'ai parlé avec mon frère et il a juste hâte de piloter la moto et de démontrer qu'il a le niveau, comme tous les autres pilotes."

"Tout le monde a hâte de monter sur une moto et d'être un pilote MotoGP", concède le #93, qui a passé la période de confinement avec son frère, en Catalogne. "Pour le moment il faut juste être patient et quand le moment viendra il faudra se donner à 100%. Mais ce sera une sorte d'autre course, beaucoup de pilotes vont pousser plus que d'habitude pour obtenir ce contrat."

partages
commentaires
Honda attendra Álex Márquez au tournant quand les GP commenceront
Article précédent

Honda attendra Álex Márquez au tournant quand les GP commenceront

Article suivant

Aucune wild-card en 2020 : mauvaise nouvelle pour Lorenzo et Guintoli

Aucune wild-card en 2020 : mauvaise nouvelle pour Lorenzo et Guintoli
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021