MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
17 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
30 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
44 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
58 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
72 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
86 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
100 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
107 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
121 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
128 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
142 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
170 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
177 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
191 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
205 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
226 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
240 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
248 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
254 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
268 jours

Nakagami impressionne malgré une douleur "incroyable"

partages
commentaires
Nakagami impressionne malgré une douleur "incroyable"
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
6 juil. 2019 à 18:37

Le pilote japonais a dit avoir eu l'impression que sa cheville allait casser à chaque virage durant cette deuxième journée du Grand Prix d'Allemagne, au Sachsenring. Il a pourtant fait partie des belles surprises du jour.

Envoyé au tapis par Valentino Rossi pendant la course d'Assen, dimanche, Takaaki Nakagami a beau ne pas souffrir de fractures, il a est en difficulté avec sa cheville gauche depuis cet accident. Le pilote japonais se déplace à l'aide de béquilles, très lentement et prudemment, mais une fois sur sa RC213V il a parfaitement donné le change depuis le début de ce Grand Prix.

Quinzième vendredi, Nakagami a vu ses performances aller crescendo jusqu'à signer un impressionnant sixième temps lors des EL4, ce samedi à la mi-journée. Dans la foulée, il a réussi à se qualifier pour la Q2 en chipant la deuxième place de la Q1 à Andrea Dovizioso dans les derniers instants de la séance, puis il a finalement décroché la dixième place sur la grille de départ, au nez et à la barbe de Rossi.

 

Chaudement félicité par son équipe, le jeune pilote japonais reconnaît toutefois qu'il aura du mal à aborder les 30 tours de la course, lui qui au bout de dix tours n'arrive plus "à tenir la moto" et qui décrit sa situation comme "un désastre".

"Pendant les EL3, je me suis senti vraiment mal. La douleur est incroyable et la situation empirait", explique-t-il. "Avant les EL4, j'ai reçu une injection afin de réduire la douleur, mais ça n'a pas aidé. La flexibilité est bonne, mais le plus gros problème c'est que je ne peux pas forcer sur le sol ou le cale-pieds, parce que si je pose ne serait-ce que le pied sur le cale-pieds, la douleur est extrêmement vive."

"C'est le plus gros problème. Peut-être que je n'arriverai pas à finir la course, parce que [je ne peux faire] que dix tours au maximum. [Après cela], je n'arrive plus à tenir la moto. La douleur est incroyable et j'ai l'impression qu'à chaque virage l'os se casse", décrit-il. "Je vais donc parler avec les médecins, avec la Clinica Mobile, parce qu'ils m'aident vraiment beaucoup chaque jour. Mais, malheureusement, pendant les EL3, je ne sais pas pourquoi mais à un moment donné j'ai senti que la situation était un désastre. Quoiqu'il en soit, je vais faire de mon mieux parce qu'il ne reste qu'un jour et ensuite on aura la pause estivale."

Lire aussi :

Évoquant sa qualification surprise pour la Q2, Takaaki Nakagami a admis que même son équipe avait été surprise par le tour qu'il a réussi à boucler, en 1'21"102. Il se dit en tout cas heureux d'avoir pu afficher son potentiel sur une Honda datant de l'an dernier, en dépit de ses lourdes difficultés physiques sur une piste qui sollicite tout particulièrement le côté gauche du corps.

"Je suis très surpris, parce que quand j'ai fait mon dernier tour, je pensais être très proche de la deuxième place, [mais obtenir] peut-être la troisième ou la quatrième. Et puis soudain j'ai vu P2. Je pense que personne ne s'y attendait, même au sein de notre équipe parce que j'ai vu sur les images télévisées que tout mon team était très surpris", sourit-il. "C'est très bien, parce que j'ai fait de mon mieux jusqu'au bout, et on a progressé. C'est bien pour l'équipe, bien pour moi. Je suis vraiment heureux d'avoir pu montrer notre potentiel, même dans ces conditions."

Rossi ne méritait pas d'être pénalisé

Lorsqu'il lui a été demandé en début de week-end si Valentino Rossi aurait mérité d'être pénalisé pour l'avoir fait chuter, provoquant par conséquent cette blessure de la cheville, Takaaki Nakagami s'est montré très clair : "Pour moi, non. Bien sûr, il a peut-être pris un risque au mauvais moment puisqu'il a chuté. Mais c'est la course, ça peut arriver, à moi, à lui. Je ne veux pas pousser la direction de course à lui donner une pénalité car pour moi c'était juste un incident de course."

Il a également dit avoir apprécié l'attitude du #46, qui s'est porté à son secours en le voyant mal en point dans le bac à gravier, après qu'il a heurté les protections de bord de piste. "Je comprends qu'il s'est vraiment excusé quand j'étais dans les graviers, il a compris son erreur. Il n'y a rien à dire, c'est un incident de course et pour moi ça va. On ne veut pas chuter, je ne le veux pas non plus, mais nous allons bien tous les deux et c'est le plus important."

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Rossi craint de partir trop loin pour le podium

Article précédent

Rossi craint de partir trop loin pour le podium

Article suivant

La chaleur, ennemie de Johann Zarco au Sachsenring

La chaleur, ennemie de Johann Zarco au Sachsenring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Q2
Lieu Sachsenring
Pilotes Takaaki Nakagami
Équipes Team LCR
Auteur Lewis Duncan