Officiel - Marc Márquez prolonge son absence après Spielberg !

Marc Márquez est forfait pour les prochains Grands Prix de la saison et ne fera pas son retour à Misano.

Officiel - Marc Márquez prolonge son absence après Spielberg !

Honda a annoncé samedi après-midi que Marc Márquez, qui devait faire son retour lors de la prochaine course à Misano, début septembre, sera en fin de compte absent pour deux à trois mois supplémentaires. Le Champion du monde en titre vit actuellement le pire moment de sa carrière après sa chute subie lors de la première manche du championnat à Jerez, le dimanche 19 juillet, alors qu'il abordait une folle remontée vers les commandes du Grand Prix (finalement remporté par Fabio Quartararo).

Lors de sa chute, Marc Márquez s'était cassé l'humérus du bras droit, qui avait été opéré le mardi suivant à Barcelone. L'opération s'y était bien déroulée, à tel point que l'Espagnol avait fait un retour sensationnel en piste le samedi suivant, toujours à Jerez, pour tenter de participer à la deuxième épreuve du calendrier. Avec détermination, le #93 s'était alors remis en piste lors de la troisième séance d'Essais Libres et en EL4, quelques minutes avant d'abdiquer pour les qualifications, après avoir constaté que son bras ne répondait pas comme il l'attendait, mais en montrant tout de même disposer d'un rythme sur un tour lui permettant d'être dans le groupe compact et compétitif qu'est le plateau MotoGP 2020.

Tout semblait prêt pour un retour de l'Espagnol à Brno après une convalescence prolongée, mais un mauvais geste en ouvrant une fenêtre de sa maison, selon les communications officielles, a ensuite fait céder la plaque qui lui avait été posée. Márquez s'est ainsi trouvé forcé de repasser par la salle d'opération, le lundi de la semaine du Grand Prix de République Tchèque (remporté par Brad Binder).

Un retour encore différé

Il était initialement fortement suggéré que sa récupération entraînerait son absence de l’enchaînement rapproché au calendrier de la manche de Brno et des deux épreuves disputées en Autriche, dont la dernière est le Grand Prix de Styrie se déroulant ce week-end, en vue d'un retour à Misano.

Cependant, la récupération après cette deuxième opération se déroule plus lentement que prévu, amenant le pilote de Cervera à toujours douter de sa capacité à pouvoir remonter sur sa Honda et à prendre part à l'intégralité d'un week-end de Grand Prix dans des conditions satisfaisantes. Le handicap accusé sur ses rivaux potentiels pour une nouvelle couronne mondiale étant déjà dramatiquement élevé (il compte 67 unités de retard sur Quartararo avec encore dix manches au calendrier en incluant le Grand Prix de Styrie), le pilote espagnol préfère rester encore en retrait pendant le temps nécessaire à une totale récupération de ses moyens, avec le soutien inconditionnel de Repsol Honda, qui le remplacera toujours pendant la période concernée par Stefan Bradl.

"On a beaucoup parlé de la récupération de Marc et des différentes échéances, mais dès le premier jour après la deuxième opération, nous avons dit que le seul objectif était qu'il soit à 100%. Nous ne voulons pas nous précipiter. Une fois que Marc sera en mesure de revenir et de courir au niveau qu'il connaît, alors nous réfléchirons au prochain objectif", a commenté Alberto Puig, directeur de l'équipe.

Lire aussi :

"Le HRC n'a pas fixé de Grand Prix pour le retour du Champion du monde en titre et continuera à rendre compte de l'évolution de son rétablissement", annonce simplement le communiqué de presse publié par Honda, tandis que selon les informations de Motorsport.com, cette période pourrait être étirée jusqu'à deux à trois mois avec l'aval du team.

Après trois manches en 2020, Repsol Honda, qui aligne ainsi Bradl et Álex Márquez, occupe la dernière position au Championnat du monde des équipes. Les qualifications du Grand Prix de Styrie, ce samedi après-midi, ont vu Takaaki Nakagami signer une très belle seconde position sur la grille de départ au guidon de la RC213V du team satellite LCR Honda. Avec la machine factory, Álex Márquez n'est parvenu à signer que la 17e position, tout de même largement devant Bradl, 21e.

Avec Oriol Puigdemont

partages
commentaires
Le line-up des équipes Ducati éclairci "avant Misano"

Article précédent

Le line-up des équipes Ducati éclairci "avant Misano"

Article suivant

Le manager de Dovizioso admet une erreur avec KTM

Le manager de Dovizioso admet une erreur avec KTM
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021