Pol Espargaró salue la décision courageuse de Zarco

Le pilote espagnol estime que son coéquipier a fait un choix courageux en requérant la rupture de son contrat avec KTM, une décision qu'il accueille comme une bonne nouvelle pour les deux parties.

Pol Espargaró salue la décision courageuse de Zarco

C'est dans une ambiance un peu particulière que s'ouvre le GP de Grande-Bretagne pour KTM, alors que l'équipe a annoncé une prochaine rupture de contrat avec Johann Zarco dès la manche précédente terminée. Le pilote français s'étant ouvert auprès de la direction sur son mal-être, celle-ci a accepté une séparation anticipée à l'amiable, qui prendra effet à l'issue de cette saison.

Cette décision a fortement surpris Pol Espargaró, coéquipier de Johann Zarco cette année. "J'ai été aussi surpris que vous. Je pense l'avoir appris au même moment que vous ou un tout petit peu avant. En tout cas, ça a été un choc, c'est clair. Ça a été un choc pour moi, pour les mécaniciens et tout le staff", explique-t-il ce jeudi aux médias qui l'interrogent à Silverstone.

Lire aussi :

Le pilote espagnol juge toutefois qu'une telle initiative de la part de son voisin de garage inspire le respect tant il est inhabituel de voir un pilote renoncer à un poste d'une telle envergure. "C'est une décision courageuse de la part de Johann. Il n'était pas heureux au guidon de la moto et ça n'allait pas. Et [c'est bien] aussi pour KTM et toute la famille parce qu'ils ont trouvé un accord à l'amiable, sans pénalité. Alors pour les deux parties c'est une très bonne fin, mais c'est un choc, c'est sûr."

Espargaró explique avoir "un peu" parlé avec le Français après qu'il a pris cette décision radicale. "Il m'a dit qu'il ne vivait pas un bon moment, qu'il n'était pas heureux, or pour piloter cette moto il faut prendre du plaisir ; dès que vous ne prenez pas de plaisir, vous n'êtes pas rapide. Il vivait de très mauvais moments, il n'était pas heureux. Je pense que c'était la bonne décision pour les deux parties, mais quoi qu'il en soit c'est très dur et très courageux de la part de Johann. Je ne connais personne qui ait fait cela auparavant. Des deux côtés, de la part de KTM et de Johann, c'est très courageux."

"Johann ne passe clairement pas un bon moment, mais il est clair qu'il a beaucoup de talent et qu'il est rapide. Le seul problème est qu'il n'a pas réussi à se faire à la moto, ce qui est clair", constate le pilote espagnol, engagé avec KTM depuis 2017. Et malgré sa propre aisance avec une RC16 qu'il connaît beaucoup mieux, Espargaró tient à saluer l'apport du #5 : "Même comme ça, il a pu beaucoup nous aider. Je ne suis pas le seul à faire le job ici. Dani [Pedrosa] et Mika [Kallio] aussi font du bon boulot, tout comme Johann. Il n'obtient pas de résultats, mais il a quand même été rapide à de nombreux endroits, dans de nombreuses séances, il a pu nous aider pas mal que ce soit directement ou indirectement."

Si cette situation ébranle les plans de KTM, Pol Espargaró ne peut que souhaiter poursuivre de son côté le travail déjà amorcé. "On va continuer comme ça, et je vais clairement continuer à travailler comme je l'ai fait ces dernières années", promet-il, moins certain en revanche de ce qui va se passer de l'autre côté du stand. "Peut-être que ça va continuer comme ça, avec Johann qui essaye de bien faire. Sans pression désormais, peut-être qu'il peut élever sa courbe de résultats et nous apporter de bons résultats ainsi que de bonnes infos, comme il le fait actuellement. Je ne sais pas vraiment, je n'ai jamais vu personne faire ça dans ma vie, alors c'est une situation très étrange."

Qui pour remplacer Zarco ?

Quant à savoir qui le rejoindra au sein de l'équipe officielle l'année prochaine, c'est une prédiction à laquelle ne se risque pas l'Espagnol. "Je n'en ai aucune idée ! Le problème, c'est qu'en MotoGP tout le monde a déjà signé, tous les grands noms en MotoGP ont un contrat. Bien entendu, on a une équipe satellite au sein de l'équipe Oliveira obtient de très bons résultats, et il a été très rapide en Moto2. C'est un pilote très rapide, mais il est actuellement sous contrat avec Tech3 [avec KTM en réalité, ndlr] alors je n'ai aucune idée de qui va venir."

"Clairement, si vous me posez la question, je veux le plus rapide à mes côtés pour m'améliorer et pour me pousser à la limite", souligne Pol Espargaró. CE pourrait-il que ce soit Dani Pedrosa ? "Si Dani devenait mon coéquipier, je serais très heureux, parce que rouler et travailler à ses côtés pendant les week-ends de course, ce serait incroyable. Mais Dani a un rôle chez KTM, il a choisi d'arrêter la course parce qu'il ne pouvait plus continuer ces 'choses' médiatiques en MotoGP. Il fait maintenant du très bon travail chez KTM en tant que pilote d'essais et je pense qu'il va continuer cela parce qu'il l'a choisi. Il s'agit de choisir ce qu'on veut et il a choisi ce qu'il fait maintenant, alors je ne pense pas qu'il va remonter d'un cran."

Lire aussi :

partages
commentaires
Allocation pneumatique renforcée pour le nouvel asphalte de Silverstone

Article précédent

Allocation pneumatique renforcée pour le nouvel asphalte de Silverstone

Article suivant

Oliveira ne court pas désespérément après le guidon de Zarco

Oliveira ne court pas désespérément après le guidon de Zarco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Pol Espargaró , Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021