Pramac sera la "seconde équipe d'usine" de Yamaha en 2025

Lin Jarvis affirme l'ambition de Yamaha pour retrouver le sommet du MotoGP en promettant à Pramac, sa nouvelle équipe satellite, un statut identique à celui du team d'usine. Le partenariat sera d'une "forme différente" de ceux que le constructeur a eus par le passé.

Lin Jarvis, Yamaha Factory Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Lin Jarvis pourra quitter Yamaha avec le sentiment du devoir accompli. La marque japonaise reste certes en difficulté mais celui qui quittera son poste de directeur général en fin d'année a multiplié les recrutements dans le département technique et s'était fixé deux ultimes missions : prolonger Fabio Quartararo et retrouver une équipe satellite.

Le premier objectif a été rempli dès le mois d'avril et le second ce vendredi, Pramac ayant confirmé son divorce avec Ducati pour s'associer au constructeur dans la durée, avec un contrat de sept ans qui lui assurera les mêmes motos que la structure officielle. Yamaha évoque d'ailleurs une "seconde équipe d'usine Yamaha" dans son annonce, comme peut le faire KTM avec Tech3.

Ce partenariat est un signe des efforts actuels de Yamaha pour retrouver le sommet, et vont parfaitement dans le sens de Fabio Quartararo, qui souhaitait un team satellite "extension de l'équipe d'usine" pour bénéficier de plus de données.

"C'est une période chargée pour Yamaha, en piste comme en coulisse", souligne Jarvis, soulignant les "efforts" actuels dans le développement de la moto. "Nous entrons maintenant dans la phase suivante, que nous attendions depuis longtemps : l'arrivée d'une deuxième équipe Yamaha."

Alors que par le passé, Tech3 puis SRT étaient habitués à des motos d'ancienne génération, ou au maximum une officielle les dernières années, Yamaha va s'inspirer de ce qui fait le succès de la concurrence et produire quatre machines identiques.

"Le nouveau partenariat avec Prima Pramac Racing prendra une forme différente de ce que nous avons eu par le passé", a promis Jarvis. "Plus qu'une équipe satellite, avec ce nouvel accord, Yamaha place toute sa confiance en Pramac Racing, et nous allons leur fournir des motos d'usine de la même spécification que Monster Energy Yamaha MotoGP Team."

"L'objectif est d'accélérer le développement de la moto, qui reste la priorité [de Yamaha] dans notre quête de retour vers la victoire, ainsi qu'avoir quatre pilotes performants en MotoGP, avec deux équipes de premier plan."

Yamaha ne s'arrête pas là : Jarvis évoque également un "futur projet Moto2 pour faire mûrir de futurs pilotes MotoGP", dont les contours restent à officialiser, alors que le constructeur est déjà impliqué dans cette catégorie aux côtés de VR46.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Morbidelli se positionne pour un transfert vers VR46
Article suivant Bagnaia déjà au-dessus du lot et avec le record en poche

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France