Rainey émet des doutes sur une équipe Honda 100% Márquez

Wayne Rainey s'interroge sur le choix de Honda, qui a opté pour Álex Márquez en tant que successeur de Jorge Lorenzo. L'ancien pilote américain nous explique qui il aurait placé aux côtés de l'actuel Champion du monde.

Rainey émet des doutes sur une équipe Honda 100% Márquez

Le tsunami causé par le retrait soudain de Jorge Lorenzo au terme d'une saison douloureuse avec la Honda a eu pour effet de promouvoir un jeune pilote en MotoGP alors même qu'il était engagé dans la catégorie inférieure pour y défendre son titre de Champion du monde. Un jeune pilote au nom de famille déjà bien connu à la fois sur la grille de la catégorie reine et au sein de l'équipe qu'il rejoint, puisqu'il y sera associé à son frère, défenseur de la couronne.

Álex Márquez n'a pu échapper aux commentaires empreints de doutes quant à cette accession surprise à l'équipe Championne du monde. Et pour Wayne Rainey, ce choix n'est pas forcément le bon pour Honda, en dépit des deux titres remportés par le jeune Espagnol dans les catégories inférieures. Former un binôme fraternel au sein d'une équipe de ce calibre est une décision contestable selon l'ancien pilote et team manager américain, qui craint que Marc Márquez en pâtisse.

Lire aussi :

"Je ne sais pas si c'était la bonne décision, parce que je pense que Marc va maintenant se concentrer sur son frère, pour s'assurer qu'il soit dans le rythme. Ça, c'est une chose à laquelle Marc n'a jamais eu à penser avant", souligne Wayne Rainey auprès de Motorsport.com. "Il ne devait penser qu'à lui-même et à 'comment je peux être rapide'. Il pouvait ensuite encourager son frère quand il courait, sur une moto différente et dans une catégorie différente. Maintenant il est dans le même stand et cela pourrait engendrer un équilibre différent pour Marc. Cela pourrait affecter Marc plus qu'Álex."

"Si l'un des deux frères se blesse, cela affectera l'autre frère. Toute la famille est là. On parle d'une équipe qui va fonctionner comme une famille, qui est une famille en fait − deux frères qui courent ensemble au plus haut niveau de la compétition moto et dans ce qui est probablement la meilleure équipe dans le paddock", ajoute-t-il.

Besoin d'un rival à sa taille

Pour le triple Champion du monde, il aurait été intéressant que Marc Márquez soit associé à un pilote ayant déjà montré sa capacité à rivaliser avec lui, or il doute que la nouvelle recrue ne challenge véritablement son aîné. Le line-up fraternel formé par Honda risque au contraire de tuer dans l'œuf toute concurrence interne.

Lire aussi :

"Álex semble être un gars plutôt équilibré. Je pense qu'il ne commettra pas beaucoup d'erreurs. Je ne le connais pas très bien, mais d'après ce que je vois, il avance pas à pas. Mais, avec son frère à ses côtés, il va voir quel est le niveau de la moto. Ce sera intéressant… Je pense que c'est clairement moins excitant que quand Lorenzo est allé là-bas", estime Rainey.

"Ce sera intéressant, mais j'aurais aimé voir quelqu'un d'autre dans l'équipe parce que j'aurais aimé voir quelqu'un challenger Marc, essayer de le titiller, de rivaliser immédiatement avec lui pour des victoires. Si Álex bat Marc, ils vont juste se serrer dans les bras… Il ne va pas y avoir de bombe !"

Alors, qui Rainey aurait-il choisi ? "Quartararo n'est pas un mauvais gars à avoir [dans une équipe]. Ça aurait été amusant. Maverick [Viñales] commence aussi à bien aller", observe-t-il. "Il faudrait regarder les trois ou quatre meilleurs pilotes et prendre l'un d'eux. Quelqu'un qui peut déjà courir contre lui." Pourtant, l'Américain porte un regard critique sur celui qui est vice-Champion du monde depuis trois ans : "Je ne suis pas sûr pour Dovi. Je sais qu'il est rapide quand tout va bien, mais en course il arrive rarement que tout soit réuni. Dans la course moto, c'est généralement le pilote qui apporte le résultat et non la moto."

Propos recueillis par Gerald Dirnbeck et Sebastian Fränzschky

partages
commentaires
Iannone soutenu par Aprilia, qui n'a "jamais douté de lui"

Article précédent

Iannone soutenu par Aprilia, qui n'a "jamais douté de lui"

Article suivant

Accusé de dopage, Iannone décrit "un traumatisme" et se défend

Accusé de dopage, Iannone décrit "un traumatisme" et se défend
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021