Accusé de dopage, Iannone décrit "un traumatisme" et se défend

Le pilote Aprilia assure avoir "la conscience tranquille", mais affronte éberlué les accusations dont il fait l'objet après un contrôle antidopage positif.

Accusé de dopage, Iannone décrit "un traumatisme" et se défend

Andrea Iannone a accordé à La Gazzetta dello Sport sa première interview depuis la notification de sa suspension pour dopage, le 17 décembre dernier. Dans un long entretien, réalisé dans les locaux d'Aprilia à Noale, il est décrit comme étant sous le choc. S'il explique avoir appris la nouvelle par l'intermédiaire d'un journaliste, il se dit surtout ébranlé par l'accusation dont il fait l'objet, avec l'impression "d'être dans un film dont [il est] le protagoniste involontaire". "Étant un sportif qui a fait énormément de sacrifices, c'est un traumatisme", assure-t-il.

Le pilote Aprilia laisse le soin à son avocat de le décharger des accusations qui pèsent sur lui, avec une défense mettant en avant la possibilité qu'il ait pu consommer en Asie une viande traitée, alors qu'une substance appartenant à la liste des stéroïdes androgènes anabolisants exogènes interdits a été décelée dans ses urines. Lui ne s'exprime pas sur les possibles explications de ce contrôle antidopage positif, mais assure ne pas comprendre ce qui lui arrive, décrivant cette situation comme "surréaliste".

"J'ai la conscience tranquille et j'espère que ça va se terminer le plus vite possible", déclare Iannone, qui souligne être "une personne honnête, ayant toujours assumé sa responsabilité, même quand il a commis des erreurs. Sans prétention".

Lire aussi :

Si la large place qu'il accorde à sa préparation physique sur ses réseaux sociaux a constitué un argument facile pour quiconque a voulu croire immédiatement en sa culpabilité, Andrea Iannone se défend bec et ongles en évoquant les efforts qu'il a menés en 2019 sur son physique, lui qui a fait savoir qu'il avait perdu 7 à 8 kg afin d'optimiser sa silhouette et son poids sur sa machine. Malgré l'importance du travail en salle dans sa préparation, il assure ne pas avoir dépassé la ligne rouge : "Non. Cela a été un travail partagé avec Aprilia, étant donné qu'il y avait une différence de poids avec mon coéquipier, Aleix Espargaró. On a plus misé sur le travail aérobique que sur la force."

Hier, Massimo Rivola mettait déjà en garde contre toute conclusion hâtive, assurant ne pas croire que son pilote ait pu s'adonner à la prise consciente de produits illicites. "Je ressens beaucoup de confiance", affirme Andrea Iannone, visiblement touché alors que son équipe l'a fortement soutenu. "Énormément, comme une famille. Je ne me serais jamais attendu à ce qu'ils soient aussi proches de moi et pour moi c'est comme une victoire."

La défense confortée par la seconde analyse

Dans le cas où le résultat de l'analyse du second échantillon d'urine prélevé le 3 novembre avait été différent du premier, la suspension du pilote aurait été levée. Cependant, d'après La Gazzetta dello Sport, la contre-analyse effectuée ces derniers jours à la demande de la défense sur cet échantillon B a confirmé la présence de la substance incriminée. Les taux seraient cependant bas, ce qui attesterait selon les avocats du pilote d'une absorption involontaire lors de la consommation de viande.

"Les contre-analyses devraient attester de la présence de métabolite équivalente à 1,150 nanogramme par millilitre, une faible quantité, d'autant que le pilote se trouvait depuis plus d'un mois en Asie et que le test, réalisé tout de suite après le Grand Prix, était relatif à un échantillon d'urine très dense, équivalent à 1,024, compte tenu de sa forte déshydratation en course. C'est une donnée qui nous conforte vers la thèse de la contamination alimentaire, d'autant que les stéroïdes sont absorbés avec des cycles longs, pas occasionnels", note l'avocat principal, Antonio De Rensis.

Lire aussi :

L'annonce officielle de ce résultat est désormais attendue, et avec elle celle de la sanction qui pourrait être infligée au pilote qui, pour l'heure, fait l'objet d'une suspension provisoire. Les avocats se tiennent prêts à passer à l'étape suivante de leur défense, sur la base des conclusions qui seront transmises par le laboratoire après cette analyse. Toutefois les délais toutefois pourraient être longs, trop longs par rapport aux exigences du calendrier MotoGP, alors que les premiers essais de l'année sont prévus dans un peu plus de trois semaines et le premier Grand Prix de la saison dans deux mois.

Assurant qu'il préfère "ne pas penser" à l'éventualité d'une longue suspension, Iannone a pour souhait à présent de "remonter le plus vite possible sur [son] Aprilia, pour dépasser ce moment". Et d'ajouter qu'il n'en est pas au stade d'envisager une reconversion : "Je ne prépare pas de plan B. Le principal, c'est d'être compétitif avec l'Aprilia. La moto est ma vie, je ne suis pas idiot au point de prendre un risque avec d'autres choses ou avec ces récents événements."

partages
commentaires
Rainey émet des doutes sur une équipe Honda 100% Márquez

Article précédent

Rainey émet des doutes sur une équipe Honda 100% Márquez

Article suivant

Incendies : Le GP d'Australie se prépare "comme si de rien n'était"

Incendies : Le GP d'Australie se prépare "comme si de rien n'était"
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021